Plateau-repas : pourquoi en avion ils ne sont jamais bons

Fades, pas appétissants et peu consistants, les repas en altitude ont peu d'amateurs. Les causes sont qualitatives mais aussi physiologiques.

Les plateaux-repas servis à bord des vols aériens pâtissent d'une mauvaise image. Potentiel coupable : le peu de moyens investis par les compagnies.


"On se situe en moyenne entre 5 et 10 euros (hors taxes) pour le prix de l'un de nos plateaux vendus à l'unité par une compagnie, pour la classe économique", estime Pierre Brugères, le vice-président de Newrest, groupe toulousain, l'un des leaders mondiaux du "catering" (traiteur) aérien.


Le tarif grimpe entre 15 et 25 euros pour la "business" - "pour la Première (First), c'est sans limites !" -, la main d'oeuvre représentant à elle seule 35 à 40 % de ces prix de vente.


Sans oublier que le moindre changement de coût de matières premières ou de logistique, même de quelques centimes, se répercute à hauteur de dizaines de milliers d'euros aux vues du nombre de couverts à servir. Et Pierre Brugères de rappeler que "le prix du baril de kérosène influence aussi celui du plateau-repas" - fort digeste !



Les compagnies aériennes ne sont pas toutes égales en termes de confort et de prestations pendant le trajet. Le comparateur de vols Skyscanner a ainsi réalisé un sondage pour savoir lesquelles servaient les meilleurs repas en Europe. Tour d'horizon.


Un siège confortable, un voisin discret, une hôtesse de l’air aux petits soins et un plateau-repas savoureux. C’est sans doute ce dont les passagers des avions rêvent.


Seulement bien souvent le rêve laisse place à une réalité moins agréable. Très peu de compagnies aériennes semblent en effet satisfaire leurs clients en tous points. Et s’il y a bien un domaine dans lequel ces derniers sont exigeants, c’est celui de la nourriture.


Fort de ce constat, le site de comparateurs de vols Skyscanner a réalisé un sondage pour savoir quelles sont les compagnies aériennes qui servent les meilleurs plateaux-repas en Europe.


Quelque 550 voyageurs et bloggeurs ont ainsi été interrogés à propos de 19 compagnies européennes divisées en trois catégories : low-cost, courts et moyens-courriers et longs courriers.


Pegasus, numéro 1 des low-costChez les compagnies à bas prix, c’est Pegasus qui l’emporte. Appartenant à Turkish Airlines, la compagnie turque devance ainsi Flybe et Monarch.


Les quatrième et cinquième places de cette catégorie sont, quant à elles, occupées par EasyJet et Vueling.


Du côté des courts et moyens-courriers, on retrouve Scandinavian Airlines sur la première marche du podium. Celle-ci est talonnée par l’allemande Lufthansa et la turque Turkish Airlines.


La Exclue des podiums, la compagnie nationale française KLM parvient de son côté à se hisser péniblement à la quatrième place du classement des vols long-courriers. Elle devance ainsi la russe Aeroflot et l’anglaise British Airways.


A noter, si 54% des voyageurs sont globalement satisfaits de la qualité des repas servis à bord, ils sont toutefois 43% à reconnaître loucher sur le plateau de leur voisin. Qualité ou quantité, l’éternel choix.


Source: www.planet.fr


1 vue

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright