Que deviennent vos retraites en 2017 ?

Vous êtes expatrié. Que vous soyez retraité, proche de la retraite ou encore en activité, que deviennent vos retraites en 2017 ?

Quels paramètres comptent pour vos retraites ? Outre les paramètres d’âge qui vont déterminer la date à laquelle vous pourrez prendre vos retraites, deux paramètres essentiels qui ont changé au 1er janvier vont avoir une influence sur vos droits et les montants de vos retraites. Le Smic horaire est de 9,76 € depuis le 1er janvier 2017 contre 9,67 € au 1er janvier 2016. Il détermine pour les actifs le revenu brut annuel nécessaire pour valider 4 trimestres. Il fixe également pour les veufs ou veuves, le plafond de ressources pour percevoir une pension de réversion des régimes de base des salariés du privé et indépendants. Le PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) passe de 38 616 € en 2016 à 39 228 € au 1er janvier 2017. Il fixe le coût des cotisations volontaires auprès des régimes de retraites français. Vous êtes retraité Pas d’augmentation des retraites depuis octobre 2015. Par contre, avec l’augmentation du Smic horaire au 1er janvier, le plafond de ressources au-delà desquelles il n’est pas possible d’obtenir la réversion de retraites dans les régimes alignés est relevé. Il passe à 20 300 € (montant annuel brut) soit 1 692 € par mois pour une personne seule et à 2 706 € par mois pour un couple. En cas de dépassement de ce plafond, la pension ne sera versée qu’à concurrence de la différence entre les ressources personnelles et ce plafond. Vous êtes en activité

Expatrié et proche de l’âge de la retraite, quand avez-vous intérêt à demander vos retraites françaises ?

Même si vous continuez à travailler à l’étranger, vous avez le droit et vous avez même intérêt à demander vos retraites françaises dès que vous avez atteint l’âge légal d’ouverture des droits et, de préférence, dès que vous pouvez bénéficier d’une retraite au taux plein. L’âge d’ouverture des droits, âge minimal à partir duquel il est possible de demander sa retraite est désormais de 62 ans. Les assurés nés en 1955 peuvent ainsi demander leurs retraites en 2017. Attention aux dispositifs qui permettent de bénéficier d’un départ anticipé ! Les assurés reconnus handicapés avec un taux d’incapacité supérieur à 50 % peuvent selon les cas partir dès 55 ans. Ceux qui ont commencé à travailler jeune (entre 16 et 20 ans) et qui remplissent les conditions de carrière complète peuvent bénéficier du départ anticipé pour carrière longue dès 60 ans voire 57 ans. Vous avez droit à une retraite au taux plein dès que vous justifiez de la durée de carrière suffisante. La durée de carrière, exprimée en trimestres, est fonction de votre année de naissance (cf. tableau ci-dessous). Elle tient éventuellement compte des trimestres cotisés auprès du régime de sécurité sociale d’un pays ayant signé une convention de sécurité sociale avec la France.


À défaut d’avoir validé le nombre de trimestres suffisant, le taux plein est garanti 5 ans après l’âge légal d’ouverture des droits. Ainsi, en 2017, les assurés nés entre août 1951 et février 1952 auront droit à une retraite au taux plein même s’ils justifient de peu de trimestres cotisés en France Vous êtes expatrié, la retraite est encore loin Que deviennent en 2017 vos cotisations volontaires aux régimes de retraites français ? Côté régimes de base, la hausse conjuguée du PASS et du taux de cotisation augmentent le coût des cotisations à la CFE, régime de base des expatriés salariés, comme au RSI régime de base des indépendants. Pour un assuré cotisant au plafond, cette cotisation passe de 1 704 € / trimestres en 2016 à 1 740 € / trimestres en 2017. Elle permet d’acquérir 4 trimestres retenus pour le taux de liquidation des retraites et la durée d’assurance dans le régime de cotisation, elle permet aussi de reporter 39 228 € sur le relevé de carrière qui seront pris en compte pour le calcul du salaire ou revenu annuel moyen. Côté régimes complémentaires des salariés du privé Arrco Agirc (ou Cre-Ircafex pour les expatriés), à revenu égal, le coût annuel de la cotisation comme la rente supplémentaire annuelle acquise par cette cotisation, diminuent. Néanmoins alors qu’en l’absence d’inflation, la valeur de service du point est gelée depuis 2013, la valeur d’achat du point continue, elle, à augmenter ce qui se traduit par une baisse régulière de la rente acquise par chaque année de cotisation.



Pour tout renseignement:


UFE CASABLANCA Jardins du Consulat Général de France Rue du Prince Moulay Abdellah 20032 Casablanca - MAROC ​ Tél: +212 522 220 213 / +212 522 200 020 Fax: +212 522 265 327 Email: ufe.casablanca.maroc@gmail.com

2 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright