google.com, pub-9207552996168204, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Les Français de l'étranger suivent de près la campagne présidentielle (mais sans illusions)

Une étude montre que huit Français expatriés sur dix ont l'intention de participer au scrutin d'avril prochain. Mais que celui-ci changera peu de choses à leur situation, selon eux trop peu abordée par les candidats.



Il y a une voix que l'on entend peu, c'est celle des Français de l'étranger. Depuis trois ans, l'Observatoire de l'expatriation Banque Transatlantique tente de leur accorder davantage de lumière pour connaître leur position sur un sujet d'actualité.


En 2022, année d'élection présidentielle, celui-ci était tout trouvé. L'étude réalisée en partenariat avec OpinionWay et l'UFE auprès de 10 070 personnes, entre le 5 et le 16 janvier, via un questionnaire en ligne, montre l'intérêt des expatriés Français pour le scrutin des 10 et 24 avril. 84% des interrogés ont l'intention de participer à l'élection.


Les jeunes sont particulièrement impliqués : 88% des expatriés de moins de 35 ans envisagent de voter aux deux tours. De manière générale, les trois quarts des Français de l'étranger se disent intéressés - dont 38% très intéressés - par le scrutin.



"Les Français de l'étranger sont mal connus"


Ils iront à l'isoloir mais sans trop d'attentes. 86% des personnes interrogées estiment que leur situation n'est pas suffisamment abordée dans la campagne et que les Français de l'étranger sont oubliés des programmes des candidats.


Comment les français votent à l'étranger ?


Cliquer sur le diagramme pour l'agrandir






633 vues