Maroc: l’Agence du développement numérique prend forme !

Le projet de loi portant sur la création de l’Agence du développement numérique a été adopté à l’unanimité par la Chambre des représentants. Ce projet, qui vise à insuffler un nouvel élan à l’économie numérique, car elle a essuyé quelques revers.


Le projet de loi 61-16 portant création de l’Agence du développement numérique a été adopté à l’unanimité mardi 1er août par la Chambre des représentants. Ce projet permettra de booster l'économie numérique et de positionner le Maroc en tant que hub régional et leader africain dans le domaine.


La présidente de la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (Apebi) a déclaré :

«L’économie marocaine est incontestablement la solution adéquate pour le Maroc. C’est un vecteur de création d’emploi, d’amélioration des services aux citoyens, notamment en termes de santé et de l’enseignement. La création de l’agence viendra donner de l’espoir au secteur qui a beaucoup souffert les deux dernières années», explique Mme Karkri.


Les missions de l'Agence

Installée à Rabat, et placée sous tutelle de l'Etat, l'agence rempliera de nombreuses missions: elle se chargera de l’implémentation de la stratégie de l’Etat dans le domaine du développement de l’économie numérique, de l’encouragement de la diffusion des outils numériques et de la promotion de leur utilisation auprès de la population.


La secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham a souligné que les amendements apportés ont pour but d’assurer l’harmonisation des différents projets publics liés au domaine des nouvelles technologies:

«Nous avons tenu à ce que cette agence ait plus de pouvoir, garantisse l’homogénéité des projets IT et assure plus de transparence pour le secteur. Nous sommes contents que nos propositions ont été prises en considération. Tout dépendra maintenant de l’exécution», affirme la présidente de l’Apebi.


Encourager l'entrepreunariat

Cette agence va également servir à developper l’activité entrepreneuriale dans le domaine de l’économie numérique. Son conseil d’administration se composera des représentants des secteurs public et privé (ANRT, MarocPME, AMDIE, CCIS, CGEM, GPBM, Barid Al-Maghrib), ainsi que de 4 personnalités désignées par le Chef de gouvernement sur proposition du ministre de l'Industrie.


La création de cette agence s’inscrit notamment dans le cadre de la vision digitale définie pour le Maroc à l’horizon 2020, à savoir: mettre en ligne 50% des démarches administratives , augmenter de 20% du taux de PME équipées d’une connexion, diffuser le numérique dans la santé, l’éducation, l’inclusion financière et positionner le Maroc en tant que 1er hub numérique d’Afrique.


Source: www.ecomnewsmed.com

12 vues
Pour utiliser notre forum, inscrivez-vous et lancez votre sujet de discussion !