Mini Moke : la renaissance d'un mythe, à l'identique

Avec la Citroën Méhari ou la plus rare Fiat 500 spiaggina, la Mini Moke fait figure de joujou idéal pour se rendre à la plage avec style pendant l’été.



La société Moke International Limited fait renaître de ses cendres la fameuse Mini à carrosserie entièrement ouverte, dans une série limitée inédite. Point de moteur électrique pour cette petite auto de loisirs mais un bon vieux quatre cylindres essence aux normes Euro 4, pour mieux enfumer tous les bobos à vélo sur la côte.


La Mini Moke reconstruite par la société éponyme ayant racheté les droits du nom en 2015 reprend fidèlement le design de l'icône britannique des années 60.


Une série limitée de 56 véhicules sera fabriquée afin de rendre hommage à la première année de production de la Moke, en 1964.


Un exemplaire pour chaque année qui nous sépare de la genèse de ce petit véhicule sympathique.


Les commandes sont d’ores et déjà ouvertes afin de pouvoir s’offrir cette Mini Moke moderne, en série limitée ou en version standard. Le tarif est fixé à 20 000 £ (21 900 €) hors taxes, le véhicule étant pour le moment réservé au marché britannique.


Tout comme la Mini sur laquelle elle est basée, la Moke originelle avait été conçue dans les années 1960 par Sir Alec Issigonis. Au même titre que la Jeep Willys en son temps, la petite britannique avait été développée comme un véhicule militaire.


Pourtant, elle fut rapidement adoptée par certaines star, à l’image Brigitte Bardot, pour un usage plus frivole. L’actrice et mannequin française était une ambassadrice de choix pour propulser la Moke au rang d'icône, les multiples apparitions de la petite auto dans les films de la saga James Bond participant également à ce statut.


Modernisation technique en douceur


Afin de redonner toutes ses lettres de noblesse à la Mini Moke tout en la mettant au goût du jour, la réinterprétation moderne de la voiture par Moke International Limited adopte quelques améliorations.


Un nouveau 4 cylindres essence à injection de 1 083 cm3 prend ainsi place sous son capot avant. D’une puissance de 67 ch et d’un couple maxi de 93 Nm, il peut être associé au choix à une transmission manuelle ou automatique.


Le freinage et les suspensions ont aussi été améliorés par rapport au modèle d’origine, tandis que la caisse est un peu plus large pour offrir un gain d’espace à bord. Pare-brise chauffant et direction assistée sont aussi de série sur la nouvelle Moke, dont l’assemblage final s’effectue en France, à Cerizay. L’édition limitée “Moke 56” se distingue par une calandre avant et des rails de pare-brise chromés, un badge union jack discret sur les ailes avant et une plaque numérotée sur le capot.


Le nuancier de cette version réservée au marché britannique propose 14 couleurs aux accents pop au choix. D’autres versions seront bientôt disponibles au catalogue et distribuées en Europe et aux États-Unis en 2021.


Source: www.autonews.fr

18 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright