Une nouvelle plateforme pour des questions citoyennes au gouvernement

Lancée le 2 février 2018, cette plateforme en ligne permet aux citoyens de poser directement leurs questions au gouvernement. La démarche s’inscrit dans le cadre du processus de modernisation de l’Assemblée Nationale lancée en 2017 par son président, François de Rugy.


Une plateforme ouverte à tous les citoyens

Les citoyens qui souhaitent interroger le gouvernement peuvent proposer leurs questions via la plateforme https://questions.parlement-ouvert.fr.

  • Cette plateforme est ouverte à tous.

  • Il suffit de s’inscrire puis de poser sa question.

  • On peut aussi ajouter des remarques favorables ou défavorables.

Parmi toutes les questions posées, deux vont être sélectionnées chaque mois par les deux députés LREM, "notamment parmi celles les plus discutées sur la plateforme". Les questions des citoyens peuvent être inspirées de leurs préoccupations. Les sujets sont libres. Toutefois, les questions qui portent uniquement sur des situations individuelles sont exclues.


Parmi les quelques 200 questions déjà proposées sur la plateforme, l’une des plus débattues est l’absentéisme à l’Assemblée nationale.


Deux questions transmises chaque mois aux ministres

Les deux questions citoyennes au gouvernement sélectionnées sur la plateforme doivent être déposées au Journal officiel. Ce dépôt sera complété par un courrier des deux députés LREM au ministre concerné "afin de le sensibiliser à cette nouvelle démarche, ainsi qu’à l’intérêt d’y répondre avec célérité et précision".


Il est prévu que les réponses des ministres soient publiées et diffusées. Ceux-ci sont invités à compléter leur réponse écrite par de courtes vidéos ou des messages sur les réseaux sociaux.


D’ores et déjà, deux questions ont été sélectionnées par les deux députés. La première posée au ministre de l’action et des comptes publics porte sur la dématérialisation des certificats de vie nécessaires pour percevoir une pension de retraite à l’étranger. La seconde posée au ministre de l’intérieur porte sur l’évolution de la réglementation pour permettre le transport de bébés en vélo triporteur.

2 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright