Tourisme Maroc : les indicateurs sont au vert

Les arrivées des touristes non résidents ont fait état, durant les sept premiers mois de l’année en cours, d’une hausse de 8%. Les nuitées réalisées par les établissements d’hébergement touristique classés ont cru durant la même période de 17%.


En dépit d'une conjoncture économique et politique très tendue cette année, le secteur du tourisme marocain semble bien tenir. En effet, le ministère du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale estime que le rythme de croissance enregistré depuis le début de l’année par le secteur a su se maintenir.


Ainsi, durant les sept premiers mois de l’année en cours, les arrivées de touristes aux postes frontières ont progressé de 8%. Cette hausse concerne le volume des arrivées des touristes étrangers de séjours (TES) aux postes-frontières, qui augmentent de 13,5% contre 3% pour les MRE. L’Allemagne (+11%), la Hollande (7%), l’Espagne (+6%) et l’Italie (+6%), les principaux marchés émetteurs du Maroc reste sur la même cadence affichant ainsi des progressions importantes.


Du côté des marchés émergents, on note le même comportement positif avec des hausses de 406% pour la Chine, de 46% pour le Japon, de 44% pour la Corée du Sud, de 23% pour les États-Unis et de 47% pour le Brésil. Sur le registre des nuitées réalisées par les établissements d’hébergements touristiques classés, le département du Tourisme souligne que ces dernières affichent de bonnes performances. Elles ont cru durant les sept premiers mois de l’année en cours de 17% par rapport à fin juillet 2016 (+21% pour les touristes non résidents et +9% pour les résidents).


Cette hausse est généralisée sur les différentes destinations du pays. Dans ce sillage Marrakech et Agadir enregistrent une évolution de 20% et 16% respectivement. Les nuitées à Fès et Tanger ont augmenté durant la même période de 38% et 26%. Du côté des recettes touristiques en devises, ces dernières ont évolué de 4,3% pour atteindre l’équivalent de 34,4 MMDH contre 32,97 MMDH durant les sept premiers mois de l’année dernière. Cela dit, il faut noter que selon les dernières statistiques de la Direction générale de la Sûreté nationale, «le nombre d’arrivées de touristes aux postes-frontières pendant le mois de juillet 2017 a augmenté de +5,4% par rapport à celui de 2016 (+13% pour les TES et +3% pour les MRE)».


À ce niveau, la DGSN note que tous les marchés émetteurs font état des hausses considérables. C’est le cas des États-Unis qui affichent une évolution de 13%, de l’Allemagne (8%), de l’Italie (7%) et du Royaume-Uni (7%). S’agissant des nuitées enregistrées dans les établissement classés, ces dernières ont augmenté de 15% durant le mois de juillet dernier par rapport à juillet 2016 (+16% pour les touristes non-résidents et +13% pour les résidents). Ce sont les villes de Tétouan (34%), Casablanca (22%) et Marrakech (21%) qui affichent les plus fortes progressions. Viennent ensuite les villes de Tanger et de Oujda+Saïdia (13%).


Concernant le taux d’occupation, ce dernier s’est hissé de trois points en juillet dernier par rapport au même mois de l’année dernière. Il a atteint 46% en juillet dernier. En juillet dernier, les recettes voyages en devises ont affiché une bonne performance en se hissant à 8,1 MMDH, soit une hausse de 24,6% par rapport au même mois un an auparavant.


Source: www.leseco.ma

8 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright