Retour en France: la checklist...

Vous viviez à l'étranger et vous êtes de retour en France ? N'oubliez pas d'effectuer un certain nombre de démarches.


Au départ de l’étranger

Au consulat :


Avant de quitter votre pays de résidence :

Restituez votre carte d'immatriculation consulaire pour être radié du registre des Français établis hors de France. Vérifiez à cette occasion que vous êtes également radié de la liste des votants, ce qui vous permettra d'aller vous inscrire sur les listes électorales de votre commune de résidence à votre arrivée. Demandez une attestation de changement de résidence qui pourra vous être réclamée pour votre déménagement ou lors de l'échange de votre permis de conduire. Vérifiez que vos actes d’état civil ont bien été transcrits sur les registres d’état civil de l’ambassade ou du consulat territorialement compétent.

Autres :


Prévoyez le solde de tous vos loyers et factures. Prévoyez la clôture éventuelle de vos comptes bancaires et abonnements locaux. Demandez des devis à différents déménageurs. Renseignez-vous sur les formalités douanières. Munissez-vous de : vos bulletins de salaires / certificats de travail / contrats de travail / diplômes. Renseignez-vous sur la validation d'acquis d'expérience (VAE). Renseignez-vous sur les formalités à accomplir pour emmener ses animaux (voir "Je rentre en France avec un animal")

Contacter la DRIRE (voir "DRIRE") en cas d’achat d’un véhicule à l’étranger En cas d’obtention du permis à l’étranger, renseignez-vous sur son équivalence avec la France sinon, vous avez un an pour le repasser (voir "J'ai passé mon permis de conduire à l'étranger")

Fiscalité


Si vous avez payé des impôts à l'étranger, demandez avant de quitter le pays un quitus fiscal auprès de l'administration locale compétente. Ce quitus peut vous être demandé aussi bien par les services douaniers à votre départ, qu'à votre retour en France par l'administration fiscale.

A l’arrivée en France

Surtout après un long séjour à l'étranger, le retour au pays est souvent un parcours semé d'embûches. Cette réintégration est d'autant plus facile que vous aurez gardé le contact avec les amis, avec les collègues, avec les caractéristiques de la France...


Je contacte


Pour vous aider dans toutes les démarches suivantes (si vous vous sentez perdu) ou tout simplement pour garder un pied dans le monde des expatriés :

La représentation UFE de votre région

Pour les questions relatives au chômage (voir "Mon chômage en France")

Le PÔLE EMPLOI (hors UE) : groupement des ASSEDIC de la région parisienne Pour le recherche d'un emploi

Le Pôle emploi services : expatriespes@pole-emploi.fr - Tél. : + 33 1 46 52 97 00 L’APEC (association pour l’emploi des cadres) L’APECITA (association pour l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l’agriculture et de l’agro-alimentaire) L'Agence France entrepreneur L’AFPA (association pour la formation professionnelle des adultes) Pour votre protection sociale

La Sécurité Sociale Pour l'assistance au retour

Le bureau d’aide sociale, auprès de la mairie France-horizon

Autres


Prenez rendez-vous avec votre banquier Procédez à votre changement d’adresse Fiscalité : l’année de retour, la date limite de dépôt est la même que celle fixée pour les résidents. La déclaration doit être envoyée au service des impôts des particuliers des non-résidents (SIPNR) si vous disposiez de revenus de source française durant votre séjour à l’étranger, soit du service des impôts dont relève votre nouveau domicile si vous ne disposiez d’aucun revenu de source française durant votre séjour à l’étranger.

Recherchez un logement

- Recherchez un hôtel - Louez un appartement à court terme ou à long terme - Achetez un logement - Faites une demande de logement HLM (auprès des offices HLM, mairies, préfectures). - L'hébergement d'urgence : l'interlocuteur privilégié est le Centre d'action sociale de la mairie. Il pourra vous aider à trouver une solution d'hébergement : foyer, hôtel au mois… il y a également France Horizon (http://www.france-horizon.fr/). Les Français rapatriés par le ministère des Affaires Etrangères peuvent bénéficier d'un hébergement dans un des centres d'accueil du Comité d'entraide aux Français rapatriés. Ils y bénéficieront également d'une aide à la réinsertion et d'un soutien dans leurs démarches.

56 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright