Sport automobile: le Grand Prix de France de Formule 1 veut attirer les jeunes

Le président du GIP veut suivre la FOM dans son combat pour l’élargissement de l’audience de la F1 auprès du jeune public.

A l’occasion d’une conférence de presse tenue par l’Automobile Club de France, Christian Estrosi est revenu sur le prochain Grand Prix de France. Le président du GIP entend faire de cet évènement une fête française et populaire.


« Nous voulons faire un Grand Prix de France populaire, explique le Maire de Nice, et un Grand Prix de France à forte identité. C’était vraiment notre état d’esprit dans la collectivité régionale. Ce côté très français, très méditerranéen, c’est important d’avoir un pilote comme Esteban (Ocon ndlr.) qui l’incarne. »

En présence d’Esteban Ocon, le plus jeune Français à avoir inscrit des points en Formule 1, Christian Estrosi a insisté sur sa volonté d’attirer les jeunes au prochain Grand Prix de France.


« On veut qu’il y ait beaucoup de jeunes. On va faire une grille tarifaire adaptée aux jeunes générations mais on veut aussi les impliquer. On va lancer un concours dans les quartiers de la région de commissaire de course.

Ces jeunes qui sont fous de bagnoles qui se disent que c’est inaccessible puissent se retrouver sur le bord de la piste. Si on sait qu’on a un pilote français qui acceptera de partager un temps pour les encourager à tirer cette lumière sur cette jeunesse. »


Depuis 3 ans, le Grand Prix de Belgique a installé une tribune pour les jeunes entre 17 et 27 ans au virage Stavelot à des prix réduits. La Grand Prix de France pourrait s’inspirer de nos voisins pour attirer plus de jeunes autour du Grand Prix.


Source: www.autohebdo.fr

1 vue

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright