Maroc: Services et commerce de gros se portent bien.

Selon le HCP, une hausse a été ressentie au 4e trimestre 2016 par la majorité des chefs d’entreprise s’activant dans les services marchands non financiers et dans le commerce de gros.


Au quatrième trimestre de l’année dernière, les activités liées aux services marchands non financiers ont enregistré une hausse. C’est ce qui ressort de l’enquête trimestrielle de conjoncture du HCP, relative aux services marchands non financiers et au commerce de gros. Ainsi, selon cette enquête, cette tendance a été ressentie par 68% des chefs d’entreprise sondés, alors que 13% d’entre eux parlent de baisse au niveau de ses activités. Cette hausse serait due notamment à celle constatée au niveau des télécommunications, de l’entreposage et des services auxiliaires des transports.


La baisse, elle, a été enregistrée au niveau de la location. «Cette bonne performance des services marchands non financiers a été accompagnée, par une légère hausse des prestations à l’étranger», note le HCP. S’agissant des carnets de commandes, 70% des patrons estiment qu’ils sont à leur niveau normal, contre 11% qui estiment qu’ils sont en dessous de ce niveau. Quant à l’emploi, 67% des sondés disent qu’il a stagné.


Enfin, le taux d’utilisation de la capacité des prestations (TUC) a atteint 82%. «La majorité des entreprises a réalisé des dépenses d’investissement en 2016 destinées, principalement, au remplacement d’une partie du matériel et à l’extension de l’activité», note le HCP. S’agissant des prévisions pour le premier trimestre de l’année en cours, 67% des chefs d’entreprise s’attendent à une stabilité de l’activité globale du secteur des services marchands non financiers, contre 20% qui tablent sur une amélioration. Quant à l’emploi, plus des 2/3 des patrons prévoient une stagnation. «Ceci trouve son explication dans l’amélioration prévue de l’activité de l’entreposage et des services auxiliaires des transports d’une part, et par la diminution de l’activité des transports aériens d’autre part», souligne le HCP.


S’agissant du commerce de gros, 40% des patrons pensent que leurs activités ont connu une hausse au quatrième trimestre 2016, alors que 29% affirment qu’elles ont enregistré une baisse. La hausse est attribuée aux bonnes performances enregistrées au niveau des ventes dans le commerce de gros de produits alimentaires et de boissons, du commerce de gros d'autres équipements industriels et du commerce de gros d'équipements de l'information et de la communication.


Par contre, la baisse est due aux mauvaises ventes réalisées dans les autres commerces de gros spécialisés. Pour le premier trimestre en cours, l’enquête du HCP révèle que 32% des grossistes s’attendent à une hausse du volume global des ventes, contre 12% qui s’attendent à un repli. La bonne performance concernera surtout les activités dites «autres commerces de gros spécialisés», le commerce de gros de produits alimentaires et de boissons et le commerce de gros de biens domestiques.


S’agissant des commandes pour ce premier trimestre, ces dernières sont au niveau normal pour 74% des chefs d’entreprise et inférieures à la normale pour 16%. Enfin, 63% des patrons tablent sur une stabilité des effectifs, contre 23% qui prévoient une baisse.


Source: www.leseco.ma

14 vues

UFE Casablanca

Jardin du Consulat Général de France

Rue du Prince Moulay Abdellah

20032 Casablanca - MAROC

Tél:  +212 (0) 522 220 213

        +212 (0) 522 200 020

Fax: +212 (0) 522 265 327

Email: ufe.casablanca.maroc@gmail.com

Fmt@2021 Copyright