top of page

Être auto-entrepreneur en France tout en étant résidant à l’étranger

Concilier sa vie d’expatrié et d’auto-entrepreneur français est possible. Seules quelques conditions sont requises.



Comme le précise le ministère de l’Économie, avoir une activité en tant que micro-entrepreneur tout en résidant à l’étranger n’est pas une contrainte. Il suffit de répondre à deux conditions précises : posséder la nationalité française et avoir une adresse domiciliée en France.



Celle-ci ne doit pas être obligatoirement l’adresse de résidence, mais peut être celle d’un ami, d’un membre de la famille ou bien d’un service de domiciliation.


Concernant les impôts, il doivent être versés en France, l’expatrié étant alors considéré comme résident fiscal français. Il est tout de même judicieux de se renseigner sur la politique fiscale du pays dans lequel l’auto-entrepreneur réside, en cas d’accords fiscaux avantageux entre la France et le pays d’accueil.



Être déjà auto-entrepreneur en France avant de vivre à l’étranger


Les conditions sont les mêmes, il suffit de conserver une adresse de domiciliation en France, de prévenir son CFE (Centre de formalités des entreprises) du changement d’adresse et remplir le formulaire P2-P4 sur le portail d’auto-entrepreneur pour y indiquer ces modifications.


> Être déjà résident à l’étranger avant de créer sa micro-entreprise en France


Dans ce cas, avant de déclarer le début de son activité, il est impératif de remplir le formulaire P0 micro-entrepreneur. Outre cela, les règles applicables sont toujours identiques à la situation précédente.


Plus de détails sont disponibles concernant cette démarche sur le site du gouvernement.


500 vues

Comments


Pour utiliser notre forum, inscrivez-vous et lancez votre sujet de discussion !
bottom of page