google.com, pub-9207552996168204, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Une assurance Covid-19 désormais exigée pour voyager dans 41 pays

Il y a encore deux ans, avant le début de la crise du Covid-19, seuls six États imposaient ce type de justificatif aux voyageurs. Mais les pays se montrent de plus en plus exigeants concernant la couverture des frais de santé des touristes.



La multiplication des cas et la contagiosité de certains variants comme Omicron, les pays se montrent de plus en plus exigeants concernant la couverture des frais de santé des touristes. Désormais, une quarantaine de destinations conditionnent l'entrée des voyageurs sur le territoire à la présentation d'une assurance Covid-19.


Vous comptez voyager pendant ces vacances d'hiver ? Voici le détail des pays concernés et ce qu'il faut savoir sur cette attestation.



De quoi parle-t-on ?


L’assurance Covid est destinée à couvrir les frais de santé et de rapatriement en cas de contamination lors d'un séjour dans le pays concerné. Cette garantie permet notamment aux États de s’assurer que les voyageurs pourront s'affranchir d'éventuels frais liés à la maladie, tels qu'une hospitalisation, un rapatriement ou des nuits d’hôtels dans le cas où une quarantaine s'imposerait notamment.


Concrètement, l'attestation en question doit contenir la mention "Covid" pour être valide. Avant de souscrire auprès de son assurance, il convient toutefois de s'assurer que sa banque ne propose déjà ce service via les cartes bancaires. En pratique, le contrôle du justificatif s'effectue le plus souvent avant l'embarquement, plus rarement à la descente de l'avion, et conditionne parfois l'obtention du visa. Faute de justificatif, des voyageurs pourront donc à l'avenir être refoulés des territoires concernés.



Quels sont les destinations concernées ?


Depuis le 3 février, 41 pays imposent désormais une assurance Covid-19 aux voyageurs.


En Europe, sont concernés la Russie et l'Ukraine.


En Afrique, sont concernés l'Algérie, le Bénin, le Cap-Vert, Djibouti, le Kenya, Maurice, le Mozambique, la Namibie, le Togo, les Seychelles.


En Amérique, sont concernés l'Argentine, Aruba, les Bahamas, la Bolivie, le Brésil (pour les voyages de plus de 90 jours), le Costa Rica, Cuba, l'Équateur, le Guatemala, les Îles Turks et Caïques, le Paraguay, Saint-Martin, le Salvador.


En Asie, sont concernés l'Arabie Saoudite, le Cambodge, le Chili, la Chine, l'Indonésie, la Jordanie, le Liban, la Malaisie, les Maldives, la Mongolie, le Népal, Oman, le Pakistan, les Philippines, la Russie, Singapour et la Thaïlande.


La liste étant susceptible d'évoluer, il convient toutefois de se rapprocher du site du ministère des Affaires étrangères ou encore de l'ambassade du pays en question avant tout départ.


3 112 vues