Un micro SUV électrique pour remplacer la 108 ?

La mort annoncée des micro-citadines de type 108 devrait amorcer l’émergence de SUV. Le Peugeot e-1008, à bloc 100% électrique, est pressenti à moyen terme.



Futur Peugeot e-1008 (2020) – Ce n’est un secret pour personne : le segment des ultra-citadines n’a plus le vente en poupe.


Faute de rentabilité, les constructeurs songent de plus en plus à réinventer leur entrée de gamme. Une révolution interne qui se fera, pour la plupart, par le biais des SUV, très en vogue.


Du côté du Lion, le passage à la trappe de la Peugeot 108, à l’horizon 2022, coïnciderait avec l’arrivée d’un aventurier de poche. La logique voudrait qu’il adopte l’appellation Peugeot 1008, en guise de ticket d’entrée à la vaste de gamme de crossover s’étendant pour l’instant du 2008 au 5008.



La chute du segment A


Dans les années à venir, la course à la rentabilité aura probablement raison des Citroën C1, Renault Twingo et autre Volkswagen Up!


Leurs faibles marges commerciales, corrélées à leur rayon d’action limité à l’Europe occidentale, peinent à assoir leur légitimité. Qui plus est, elles subissent depuis plus de dix ans les assauts d’un modèle low cost plus abordable et plus habitacle : la Dacia Sandero.


Face à cet indéboulonnable best-seller, Ford tenté de lui opposer la Ka+, avant de jeter l’éponge l’an dernier.


Autre déconvenue : l’arrêt de la collaboration entre PSA et Toyota qui accoucha de deux générations d’Aygo/C1/107-108 dès 2005, alors que le groupe français a également mis fin à la carrière des Opel Adam et Karl, depuis l’absorption de la firme allemande.


Même son de cloche au sein du groupe Volkswagen, qui pourrait remettre en question l’avenir du triptyque VW Up!/Seat Mii/Skoda Citigo.


La concurrence se mobilise


A l’autre bout du monde, on sent déjà un frémissement quant à l’orientation « SUV » que prendront bientôt les micro-citadines.


Renault rayonne en Inde, depuis plusieurs années, avec un crossover à peine plus long qu’une Twingo, dénommé Kwid. Un modèle qui débarquera sous nos latitudes dès l’an prochain sous label Dacia.


Le Spring, c’est son nom, adoptera une chaîne de traction exclusivement électrique. Les constructeurs étrangers y s’attèlent également, à l’image du groupe Volkswagen qui lancera prochainement un modèle badgé Skoda, sur la base du concept Vision In. Nissan est aussi sur les rangs, avec l’arrivée imminente du Magnite, également destiné au marché indien.


Entre 108 et 208


Peugeot réfléchit également à la mue de sa micro-citadine en SUV. Le 1008 se montrera plus long que l’actuelle 108 (3,47 m) mais demeurera un cran sous le gabarit de la 208 (4,05 m). A n’en pas douter, il proposera aussi bien une motorisation 100% thermique qu’exclusivement électrique (Peugeot e-1008), afin d’entrer en concurrence avec le Dacia Spring.


La commercialisation de ce petit lion pourrait intervenir dès 2022, au moment du départ en retraite de la 108. Son tarif de base devrait s’établir sous la barre des 13 000 € en essence, et entre 25 et 30 000 € en full-électrique.


Source: www.auto-moto.com

20 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright