Qu’assurent (vraiment) les assurances des cartes bancaires ?

Bien plus que des plafonds de paiement ou de retrait, les banques mettent souvent en avant les assurances proposées avec les cartes bancaires pour vous inciter à opter pour une carte plus premium. Mais qu'assurent-elles vraiment ?



Une carte bancaire est avant tout un moyen de paiement. Si opter pour une carte Visa ou MasterCard plus haut de gamme permet bien souvent de profiter de plafonds supérieurs, ce qui les distingue vraiment est bien souvent le présence d’assurances complémentaires et de leurs franchises ou plafonds d’indemnisation.


Parmi les plus connues, on trouve notamment les assurances dites « neige et montagne » qui couvrent certains frais en cas d’accident et assurent également le matériel de location.


C’est d’ailleurs cet argument qui est couramment utilisé pour vous faire craquer pour une Visa Premier. C’est également le cas des assurances rapatriements en cas d’accident à l’étranger.


Le problème est que bien souvent les contrats sont indigestes — pour ne pas dire illisibles — et les garanties d’exclusions nombreuses, tant est que si bien que l’on ne sait jamais vraiment sur quoi les assurances nous couvrent.


Nous avons donc lu les petites lignes de plusieurs contrats afin de brosser un portrait clair et intelligible des assurances et des exclusions les plus communes des différentes cartes bancaires.


Malheureusement, ce portrait ne peut pas être exhaustif dans la mesure où les contrats varient d’une banque à l’autre.


Nous avons donc réuni les caractéristiques principales permettant de conseiller différentes cartes en fonctions de divers profils afin de vous aider à faire votre choix et ne pas payer pour des couvertures inutiles si vous cherchez à changer de banque.


C’est dans cette même optique de clarification que nous vous proposons également un comparateur des meilleures banques, qu’elles soient en ligne, traditionnelles ou des néobanques.


Classiques, premium ou luxueuses : trois gammes de cartes, trois gammes d’assurance

Qu’il s’agisse de Visa, MasterCard ou American Express, les émetteurs de cartes bancaires proposent généralement trois gammes principales : les cartes basiques, premium et enfin de luxe.


Elles sont respectivement communément appelées des cartes « classic », « gold » ou « black » en raison de leurs couleurs.


On trouve parfois également des options intermédiaires comme la carte « Platinum » chez Visa. Si les appellations commerciales divergent, l’idée est de s’adresser aux diverses catégories socioprofessionnelles.


C’est donc en toute logique que l’on trouve des assurances plus ou moins importantes en fonction de la carte choisie.


Comme nous le disions en introduction, chaque banque a sa façon de faire, mais voici dans les grandes lignes les assurances et assistances offertes par les différentes cartes.


Les cartes classiques (Visa Classic, MasterCard Standard)


  • Assurance décès et invalidité lors de déplacements, indemnisés à hauteur d’un peu moins de 100 000 euros généralement. En voyage, en cas d’accident en transports en commun ou véhicule de location (le capital versé est souvent moins important dans ce cas), transferts de départ et retour. En cas de décès, les sommes sont versées aux héritiers.

  • Assurance voyage, couverture médicale. Vos frais médicaux à l’étranger sont couverts à hauteur d’environ 10 000 euros. L’acheminement de médicaments.

  • Assistance rapatriement à l’étranger


Les cartes premium (Visa Premier, MasterCard Gold)


  • En montant en gamme, nous allons retrouver les mêmes assurances, mais les montants seront plus élevés. En cas de décès, les garanties tournent cette fois autour de 300 000 euros par exemple. Les frais médicaux et d’hospitalisation sont également couverts en partie.

  • Outre les montants, en optant pour une carte premium vous allez également être couvert par des assurances dites « neige et montagne ». Elles couvriront notamment les frais de recherches et d’assistance en cas d’accident ainsi que les dégâts sur le matériel de location. Notez toutefois que certaines banques proposent des assurances neige avec des cartes classic.

  • Autres garanties intéressantes : celles contre les modifications ou annulations de voyage ou encore les retards d’avion ou la perte / vol de vos bagages. Dans ce dernier cas, il existe une franchise et le montant couvert n’excède généralement pas 1000 euros. Certains frais d’hébergements imprévus et conséquents au retard (hôtel, restaurant) sont aussi couverts.

  • Des aides en cas de poursuites judiciaires, notamment pour les frais d’avocat. L’assurance peut participer en partie et avancer des frais. En cas de caution pénale, des fonds peuvent également être avancés

.

Les cartes de Luxe (Visa Infinite, MasterCard World Elite)


  • On retrouve généralement les mêmes assurances, garanties et assistances, mais avec des plafonds plus élevés et des franchises plus basses. Les cartes luxes misent plus sur les services annexes, comme une conciergerie, que sur les assurances pour convaincre.

Comment bénéficier des assurances et qui est couvert ?


Pour profiter de ces assurances, il y a une condition sine qua non : avoir payé les déplacements ou la location avec sa carte bancaire. Il est important de noter que les assurances couvrent non seulement le titulaire de la carte, mais aussi le reste de sa famille.


La famille comprend le conjoint (marié ou pacsé, mais aussi en concubinage), les enfants (célibataires de moins de 25 ans) et les petits-enfants (célibataires de moins de 25 aussi). La couverture s’applique qu’ils voyagent ou non avec le titulaire de la carte, sauf dans le cas des petits-enfants.


En cas de sinistre, il suffit de contacter l’assistance de votre bancaire par téléphone : le numéro figure systématiquement au dos de la carte bancaire. Tous les frais doivent être justifiés par des documents comme des factures, tickets de caisse, etc.


Quelles sont les exclusions de garanties ?


Comment souvent en cas d’assurances, il existe de nombreuses exclusions de garanties. Voici les plus courantes :


  • De manière générale tous les incidents prévisibles, imputables par exemple à des des maladies préexistantes, et toutes les blessures auto-infligées, dont les suicides. Il en va de même si vous voyagez dans des zones instables politiquement. Le site du ministère des Affaires étrangères sert généralement de référence.

  • Les incidents survenus dans le cadre de compétitions sportives et certaines activités jugées à risques comme le saut à l’élastique, le bobsleigh, le parapente, le parachutisme ou encore l’alpinisme en haute altitude (> 3000m). Notez également que les accidents en cas de hors-piste ne sont généralement pas couverts.

  • Les accidents survenus sous l’emprise de produits stupéfiants, et en cas de conduite avec taux d’alcoolémie supérieur aux limites légales.

  • Encore une fois, il s’agit de remarques générales. Si vous avez un doute, il convient de contacter sa banque.


Vous l’avez compris, si vous voyagez peu, il n’est pas forcément nécessaire de posséder une carte premium et à fortiori de Luxe.


Toutefois, les banques en lignes proposent de plus en plus en souvent des cartes de gamme supérieures gratuitement. Dans ces conditions, il serait bête de s’en priver.


Pour trouver l’option qui vous convient le mieux, vous pouvez toujours consulter notre comparateur des meilleures banques en ligne (mais pas que).


Source: www.frandroid.com

58 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright