Pourquoi faut-il ne pas voir des gens sans symptômes qui ont été bien confinés?

Même si la période d’incubation ne dépasse pas 15 jours, les patients asymptomatiques pourraient quand même rester contagieux.



Pourquoi on ne peut pas retrouver des gens en extérieur si chacun n'a pas de symptômes et qu'il est resté confiné chez lui. En France, le confinement a été mis en place le 17 mars. Ce 10 avril, nous sommes donc plus de trois semaines plus tard. La période d'incubation étant de deux semaines maximum, une personne qui n'a pas de symptômes pense peut-être ne pas être malade et donc, pas contagieuse.



Partons du principe que cette personne a parfaitement respecté le confinement et qu'elle n'a donc, a priori, pas été contaminée depuis le 17 mars.


La période d'incubation, qui sépare le moment de l'infection de l'apparition des éventuels premiers symptômes, peut durer jusqu'à deux semaines. Quant à la durée durant laquelle on est contagieux, elle n'est, en l'état actuel des connaissances scientifiques sur ce coronavirus, pas clairement établie. Le confinement encore prolongé ?

Un ancien chef de service en maladies infectieuses dans un hôpital parisien juge que « dans l'immense majorité des cas, on n'est plus contagieux environ quinze jours après le début des symptômes ». D'autres scientifiques évoquent une durée supérieure. Problème : les porteurs sains, qui n'ont pas de symptômes à l'issue de la période d'incubation, pourraient également rester contagieux durant la même durée. Autrement dit, même si une personne n'a pas ou peu de symptômes et qu'elle ne pense pas avoir la maladie, elle pourrait rester contagieuse jusqu'à quatre semaines minimum après l'entrée en vigueur des restrictions de déplacements.


Ce qui reporte le moment pour pouvoir sortir librement dans la rue au 14 avril au plus tôt, un jour avant la date annoncée de fin du confinement. Cette échéance devrait être une nouvelle fois reportée, comme l'a laissé entendre le gouvernement. En effet, un confinement total est illusoire.


De très nombreuses personnes sortent faire des courses ou du sport, sans toujours respecter toutes les barrières sanitaires. Certaines ont sans doute été contaminées depuis le 17 mars. D'où le danger de permettre trop vite à tout le monde de retourner dans la rue.


Source: www.leparisien.fr

42 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright