Maserati MC20, elle dévoile enfin ses caractéristiques

La nouvelle Maserati MC20 se dévoile enfin, après un long teasing. Elle entend s’opposer à Ferrari, malgré le recourt à un V6.



En totale rupture avec les productions des trois dernières décennies, la Maserati MC20 signe le retour d’une véritable sportive au sein de la gamme du Trident.


Tournant le dos à la philosophie « ‘Grand Tourisme » du catalogue italien, la nouvelle venue renoue avec une architecture à moteur central arrière, disparue dans les années 80. Il en résulte un profil digne d’une Ferrari F8 Tributo… à la limite du mimétisme.


Les lignes s’avèrent toutefois plus douces, comparées au modèle du Cheval cabré. Elle s’en distingue également par des portières à ouverture en élytre. Cela faisait bien longtemps que Maserati n’avait pas poussé le curseur du dynamisme aussi


Pas de V8, mais un V6 maison


C’est également le cas sous le capot de la Maserati MC20. Logé sous une vitre, derrière les passagers, le moteur est un V6 bi-turbo de 3,0 litres. Il développe 630 ch à 7 500 tr/min et 730 Nm de couple entre 3 000 et 5 500 tr/min.


Accouplée à ce moteur, une transmission Getrag à double embrayage à huit rapports entraîne les roues arrière. La motricité l’engin autorise une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 2,9 s et une vitesse de pointe supérieure à 325 km/h.


Maserati est particulièrement fière de son moteur. Il est le premier réalisé exclusivement en interne, depuis 20 ans. Il y a encore peu de temps, Ferrari officiait comme fournisseur de Maserati, jusqu’à ce que la collaboration prenne fin, récemment.


Pour son retour en tant que motoriste, la firme de Modène a développé le V6 le puissant de la production. Surnommé « Nettuno » (Neptune en italien), il a fait l’objet de multiples dépôts de brevets, et comprends notamment une double chambre de combustion pour chaque cylindre.


Ce procédé génère une combustion caractérisée par une turbulence élevée pour améliorer le rendement global du moteur et augmenter la puissance spécifique sans pénaliser la consommation de carburant.



Ambiance techno dans l’habitacle


A bord de la Maserati MC20, on découvre des sièges baquets revêtus de cuir noir et bleu séparés par un tunnel de transmission en fibre de carbone. Ce dernier supporte des boutons pour sélectionner la marche arrière, les différents modes de conduite , ou le passager en mode manuel. Quant au tableau de bord, il affiche un environnement entièrement numérique, doté de deux écrans de 10,25” de diagonale, dont l’un est tactile.


Prix Maserati MC20


Par la suite, la Maserati MC20 pourrait accueillir une variante hybride, voire 100% électrique. Pour l’heure, l’Italienne annonce un prix de 220 000 €. Un tarif très élevé en comparaison avec celui de la Ferrari F8 Tributo. Cette dernière est 14 000 € plus chère, mais elle offre un V8 de 720 ch. La tentation sera grande pour qui préfère le lustre du Cheval cabré à celui du Trident.


Source: www.auto-moto.com

112 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles sur les entreprises

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2021 Copyright