google.com, pub-9207552996168204, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Le Service volontaire européen : pour des jeunes citoyens européens solidaires

Le Service Volontaire Européen (SVE) est un programme de volontariat proposant aux jeunes des missions dans toute l’Union Européenne. Les volontaires travaillent au sein d’organismes non lucratifs. Le SVE est un dispositif d’Erasmus +, à ne pas confondre avec le Service Civique Européen qui est inclus dans Service civique international.



À quel âge puis-je postuler ?


Ce programme est réservé aux jeunes entre 17 et 30 ans, la moyenne d’âge des départs en volontariat se situant autour de 22 ans.



Dans quels pays peut-on se rendre ?


Dans les 28 pays de l’Union Européenne, mais aussi en Islande, au Liechtenstein, en Macédoine, en Norvège et en Turquie (pays du programme Erasmus +), dans les Balkans occidentaux, l’Europe orientale, les pays du sud de la Méditerranée et la Fédération de Russie (pays partenaires voisins de l’UE). Les pays les plus choisis par les jeunes sont la Grèce, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, l’Allemagne et le Royaume-Uni.


Dans quels secteurs puis-je exercer ?


Dans l’action sociale (animation et prise en charge d’enfants, personnes âgées ou souffrant d’un handicap, de sans-abris, de réfugiés…), la protection de l’environnement et de la biodiversité, l’art et culture, le sport et les loisirs et l’éducation et la politique. L’action humanitaire ou l’aide au développement ne sont pas présents, compte tenu du niveau de vie des pays concernés.


Combien cela va-t-il me coûter ?


La mission en SVE ne coûte rien aux volontaires, car ils reçoivent une indemnité mensuelle de 50 à 160€ (variable selon les pays), une prise en charge des frais de transport d’au moins 90%, le gîte et le couvert, une formation linguistique, la protection sociale et une prise en charge d’éventuels frais de visa et de vaccination.



Pour combien de temps dois-je m’engager ?


La durée d’une mission de SVE est de 2 à 12 mois. En pratique cependant, la durée moyenne d’un SVE est de 9 mois.


De quelle formation faut-il disposer ?


Il n’est pas nécessaire de disposer d’une formation particulière, à l’exception de certains projets qui requièrent des compétences spécifiques.


Quelles langues dois-je savoir parler ?


La maîtrise de la langue du pays est évidement un avantage, que ce soit l’espagnol, l’allemand, l’italien ou des langues plus rares comme le finnois ou le grec. L’anglais est utile dans de nombreux cas, par exemple dans les pays dont la langue est peu parlée au niveau international.


Comment candidater à SVE ?


La procédure est longue, il est recommandé de commencer ses recherches 8 mois avant le départ souhaité, idéalement un an. Il faut candidater deux fois : auprès d’un organisme d’envoi qui est en charge d’aider les volontaires dans leurs recherches et leurs démarches administratives et auprès d’un organisme d’accueil qui s’occupe du projet dans le pays où le volontaire souhaite faire un SVE.



5 étapes pour candidater :

  • Rechercher une organisation d’envoi

Pour trouver l’organisation d’envoi le plus proche de son domicile, il faut consulter la base de données SVE qui regroupe plus de 250 organisations d’envoi accréditées par l’agence Erasmus + en charge du programme.

  • Rechercher une mission

Les futurs volontaires ont deux options pour trouver un projet SVE : choisir un projet partenaire de l’organisation d’envoi et y candidater directement via l’organisation ou se lancer à la recherche d’un projet dans la base de données SVE et ne solliciter l’organisme d’envoi que pour la gestion administrative (cette deuxième démarche est plus longue).

  • Candidater auprès d’une organisation d’accueil

Une fois le projet trouvé, les candidats doivent s’adresser directement à l’organisme d’accueil concerné pour s’informer sur la candidature (délais, documents à fournir,..) et le déroulement de la mission.

  • Participer à la sélection

La sélection est à la charge des organismes d’accueil qui doivent choisir entre des candidats de toute l’Europe. L’organisme d’accueil effectue donc une présélection parmi toutes les candidatures, à la suite de quoi les meilleurs candidats sont invités par l’organisateur à un entretien téléphonique ou par Skype.

  • Demander des subventions et la procédure d’approbation

Les organismes d’accueil et d’envoi s’occupent de la procédure d’approbation et de la demande de subventions, et c’est uniquement après leur obtention que le SVE se concrétise. Les organismes n’ont que 3 dates de dépôt de dossier de subvention par an et doivent le déposer au moins 3 mois avant le départ.

Cas particulier: il existe également les projets pour les jeunes en difficulté, d’une durée de deux semaines à deux mois, réservés aux « jeunes ayant moins d’opportunités » (JAMO), par exemple les personnes qui souffrent de discriminations, sont dans une situation financière ou familiale difficile, sont atteintes d’un handicap, rencontrent des difficultés scolaires, sont issus de zones isolées ou rurales…. Environ 35% des SVE sont alloués à ces jeunes en France. L’organisation, complètement différente est à consulter sur le site Erasmus+.

178 vues