top of page

Le recensement des jeunes Français à l’étranger : comment cela se passe-t-il ?

Votre enfant va bientôt fêter ses 16 ans et vit à l’étranger ? Il n’échappe pas pour autant à l’obligation de recensement et de participation à la Journée défense et citoyenneté (JDC). Mais comment faire quand on n’est pas en France ? On vous explique.



À quoi cela sert-il ?


Si vous vous interrogez sur l’utilité de cette formalité, voici quelques exemples. Selon ServicePublic.fr, l’attestation obtenue à la suite du recensement est obligatoire jusqu’à 18 ans pour :


• s’inscrire à certains concours et examens comme le baccalauréat et le permis de conduire ;

• participer à la JDC ;

• être inscrit sur les listes électorales automatiquement à partir de 18 ans et pouvoir voter.



Comment faire en expatriation ?


Tout d’abord, le recensement doit se faire dans les trois mois suivant le 16e anniversaire. Plusieurs cas de figure :


• votre enfant est inscrit au registre des Français de l’étranger : dans ce cas-là, il est automatiquement recensé, il n’y a aucune démarche à faire.

• votre enfant n’est pas inscrit au registre des Français de l’étranger : il faut alors qu’il se présente au consulat français le plus proche de votre lieu d’expatriation, indique le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Vous pouvez également y aller pour lui, avec une pièce d’identité ou un passeport à jour, ainsi que le livret de famille. Votre enfant recevra alors une attestation de recensement. Attention, votre enfant est concerné également s’il a la double nationalité, et il peut l’être par d’autres obligations relevant de sa seconde nationalité, renseignez-vous !


La Journée défense et citoyenneté


Normalement vient ensuite la JDC à réaliser entre la date du recensement et le 18e anniversaire. Cependant, elle n’est pas toujours faisable à l’étranger, car tous les consulats n’en organisent pas, en Australie par exemple. Dans ce cas, il est possible de demander, à partir de 18 ans et jusqu’à 25 ans, une attestation de report délivrée par le consulat.


Cette attestation remplace le certificat de participation à la JDC et confirme que vous êtes provisoirement en règle vis-à-vis du service national. Par contre, si le jeune rentre en France avant ses 25 ans, il doit demander à participer à une JDC en contactant le centre du service national et de la jeunesse le plus proche de son lieu de résidence. Après 25 ans, il n’y a plus d’obligation militaire, même sans avoir participé à la JDC.

________________________________________


Par Léane Burtier

Pour la lettre des expats



367 vues

Comments


Pour utiliser notre forum, inscrivez-vous et lancez votre sujet de discussion !
bottom of page