Le prélèvement à la source entre en vigueur pour les salariés employés par des particuliers

Au 1er janvier 2020, le prélèvement à la source fera son entrée pour les salariés employés par des particuliers. L'impôt sur le revenu des jardiniers, femmes de ménage, aides à domicile ou encore des assistantes maternelles sera désormais directement prélevés sur leur salaire.


Cette année encore le 1er janvier va s'accompagner de son traditionnel lot de changements. Au programme en 2020, hausse du prix du tabac, revalorisation du Smic, produits plastiques à usage unique interdits et prélèvement à la source pour les salariés employés par des particuliers. Les jardiniers, femmes de ménage, aides à domicile ou encore les assistantes maternelles employées par des particuliers vont désormais être prélevés directement sur leur salaire.


Les employeurs doivent désormais se conformer aux nouvelles procédures alors que l’administration a tenté de simplifier les démarches au maximum sur les différentes plateformes. Et certains ont déjà franchi le pas, sans trop de difficultés, comme Anne qui emploie une femme de ménage depuis plus de 10 ans et a fait les démarches en quelques clics.


"C’est très simple, il suffit que le salarié renseigne ses données bancaires et l’employeur donne mandat à l’URSSAF pour que son compte bancaire soit prélevé du montant du salaire et des charges et le cas échéant celui du salarié du montant de l’impôt sur le revenu", explique-t-elle au micro de RMC.


Simplifier au maximum la tâche du particulier

Le taux d’imposition des salariés à domicile sera calculé automatiquement en fonction de la dernière déclaration fiscale. Pour les employeurs, passer par les sites dédiés devrait alléger les démarches: "Avant, j’avais deux opérations à faire. Un chèque et une déclaration et là je n’en ai plus qu’une. Aujourd’hui ça va être encore plus simple car notre salariée sera rémunérée trois jours après et par virement bancaire", ajoute Anne.


"Le particulier employeur n’est pas un DRH, c’est monsieur tout le monde. Il est particulier employeur mais il fait autre chose dans la vie. L’objectif pour nous c’était de simplifier au maximum sa tâche. Prenez la peine de faire quelques clics et vous en ferez beaucoup moins après", se félicite Pierre-Olivier Ruchenstain, directeur de la Fédération des particuliers employeurs de France (FEPEM), l’organisation qui représente les 3 millions de français qui emploient du personnel à domicile


Le gouvernement avait retardé leur passage à l'impôt à la source pour éviter des bugs. Il y a plus de trois millions de particuliers employeurs mais seulement 250.000 ont des salariés imposables et sont donc concernés par ce changement.


Source: www.rmc.bfmtv.com

64 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright