google.com, pub-9207552996168204, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Impôts sur le revenu, comment corriger sa déclaration ?

Tout le monde peut faire une erreur… si la déclaration pré-remplie, quand elle est simple va vite à renseigner, il n’en va pas de même de celles un peu compliquées avec des annexes. Un oubli ou une mauvaise compréhension plus tard et vous voilà bien ennuyé ! Pas de panique, on vous dit tout !



Pourquoi cette angoisse ? Parce que vous risquez des pénalités et autres rattrapages.

Alors il est encore temps d’effectuer quelques corrections… oui mais quand ?


Je corrige ma déclaration des revenus


Entre le 2 Aout et le 7 décembre 2023, après réception de votre avis d’imposition.

Vous devrez vous munir d’un ordinateur, la correction ne peut pas se faire sur une tablette ou un téléphone.



En vous connectant sur votre espace particulier , vous n’aurez qu’à cliquer sur « Accédez à la correction en ligne ». Un nouvel avis d’imposition sera émis après prise en compte de vos corrections.


Attention !


Certains éléments ne peuvent pas être directement corrigés dans votre espace particulier :

  • le changement de situation de famille (mariage, PACS, rupture de PACS, divorce, décès),

  • la mise à jour de l’état civil,

  • la désignation d’un tiers de confiance,

  • le changement d’adresse,

  • l’ajout ou la modification de l’adresse d’un étudiant.

Dans ce cas, pour demander une correction, il vous faudra écrire en utilisant la messagerie sécurisée de votre espace particulier.

Si vous avez fait une déclaration papier – vous pouvez la modifier soit directement dans votre espace particulier, soit par courrier.


Toutes les infos


Ce que vous risquez si vous ne faites pas votre déclaration dans le temps

Si vous n’avez pas effectué votre déclaration en temps et en heure, il vous en coutera

• 10 % de majoration si vous faites les démarches avant la mise en demeure ; • 20 % de majoration lorsque la déclaration a été déposée dans les 30 jours qui suivent la réception de la mise en demeure ; • 40 % de majoration lorsque la déclaration n’a pas été déposée dans les 30 jours qui suivent la réception de la mise en demeure ; • 80 % de majoration si l’administration fiscale découvre que vous exercez une activité occulte – travail non déclaré ou activité illicite – (sans mise en demeure préalable).


Et avant le 30 juin 2023


Pour les personnes concernées, n’oubliez pas de déclarer vos biens immobiliers sur le site des Impôts !



120 vues
Pour utiliser notre forum, inscrivez-vous et lancez votre sujet de discussion !
bottom of page