google.com, pub-9207552996168204, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Gare à ce faux mail dont le but est de vous dérober votre pass sanitaire !

ARNAQUE: des fraudeurs se faisant passer pour la police nationale demandent d’envoyer, par mail, une copie de son pass sanitaire ainsi qu’une pièce d’identité.



Alors que le pass sanitaire est obligatoire pour accéder aux bars, restaurants ou lieux culturels, les arnaques autour de ce précieux document se multiplient sur les réseaux sociaux. Depuis quelques jours, des fraudeurs se faisant passer pour la police nationale demandent d’envoyer, par mail, une copie de son pass sanitaire ainsi qu’une pièce d’identité.


Des internautes ont rapporté avoir reçu un mail s’apparentant à un courrier officiel de la police nationale, logo à l’appui, leur indiquant « qu’une enquête de suspicion de fraude au pass sanitaire et utilisation de pass sanitaire sans en être propriétaire », allait être engagée à leur encontre.


Dans ce mail, les faux policiers informent l’internaute que son pass sanitaire a pu être utilisé de manière frauduleuse. Ils réclament alors qu’on leur transfère « plusieurs copies du pass sanitaire valide, la photo recto-verso de la carte d’identité » du détenteur du pass sanitaire, ainsi qu’un selfie sur lequel il doit brandir sa carte d’identité…


Le courriel rappelle également la peine encourue « pour faux ou usage de faux », qui peut aller jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende, selon l’article 441-1 du Code pénal.


Une arnaque visant à récupérer et revendre le maximum de pass sanitaires

Il s’agit bien entendu d’une arnaque visant à récupérer et revendre le maximum de pass sanitaires. La police nationale a lancé, ce vendredi, une alerte sur les réseaux sociaux contre cette tentative de phishing, destinée à récupérer de manière illicite les données d’internautes.


« Des faux emails usurpant@PoliceNationale nous ont été signalés concernant une fausse fraude au passe sanitaire. Ces faux emails ont pour objectif de dérober vos données personnelles et réaliser une extorsion.


Ne répondez pas et signalez sur https://signal-spam.fr », a tweeté le compte de la police nationale.




2 164 vues