google.com, pub-9207552996168204, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Formule 1 : un Grand Prix se déroulera à Las Vegas en 2023

Le parcours de 6 kilomètres de long se faufilera entre les casinos de Vegas et verra les voitures de F1 atteindre des vitesses de plus de 340 km/h.



La dernière fois que la F1 a couru dans la cité du Jeu, c’était en 1982 sur un circuit qui se trouvait alors entièrement dans l’enceinte du Caesars Palace, mais le nouveau parcours a l’air beaucoup plus intéressant.



Ce nouveau circuit de 6,12 kilomètres de long comporte trois lignes droites principales, 14 virages et une section en chicane, avec des pointes de vitesse atteignant plus de 340 km/h et cela sur 50 tours. Si le tracé de la piste en lui-même ne semble pas si incroyable, c’est le cadre qui est hors du commun.


Un décor hors du commun…




La ligne droite principale suit le « Strip » de Las Vegas, passant devant des hôtels et des monuments comme le Bellagio, le Caesars Palace, la fausse tour Eiffel et le Venetian. La course aura lieu de nuit pour profiter pleinement des lumières et des fontaines emblématiques de Vegas.


Selon la FIA, 31 tracés différents ont été envisagés, le tracé final verra les équipes utiliser leurs réglages aérodynamiques à faible traînée comme sur les circuits de Monza et Spa. Les routes bosselées de Vegas seront refaites avant la course et les voitures ne suivront qu’un seul côté de la piste, ce qui laisse tout de même une largeur de 15 mètres pour les dépassements.



Rendez-vous en novembre 2023


Bien que la plupart des courses de F1 se déroulent le dimanche, le Grand Prix de Las Vegas aura lieu un samedi soir en novembre et les qualifications auront lieu le vendredi. Ce positionnement facilitera le suivi de la course, tant aux États-Unis qu’à l’étranger, et la ville verra certainement un afflux massif de touristes pendant le week-end de la course.


Las Vegas rejoindra Austin et Miami pour devenir la troisième course de F1 aux États-Unis où ce sport a connu un boom de popularité ces deux dernières années en grande partie grâce au documentaire Drive To Survive de Netflix.


131 vues