Créations d'emplois record: ces 12 employeurs qui veulent embaucher plus de 1000 personnes en 2020

Tourisme, loisirs, transports, services hospitaliers... Les recrutements devraient s'accélérer en 2020 et de nombreuses entreprises ou services publics dans toute la France prévoient d'embaucher localement plus de 1000 salariés.


Il va y avoir du boulot. Après un bon millésime 2019, l'année 2020 s'annonce encore plus solide sur le plan de l'emploi.


Selon Adecco, ce sont 3,7 millions de recrutements qui devraient être effectués en France sur les six premiers mois de l'année, soit 125.000 de plus que l'année dernière. Evidemment il ne s'agit pas ici de créations nettes.


Un nombre important d'emplois seront aussi supprimés cette année. Mais, depuis quelques années maintenant, la dynamique d'embauches est malgré tout plus soutenue que les destructions d'emplois, d'où la baisse du chômage.


Quels employeurs ont le plus de besoins? Où ces nouveaux emplois sont-ils créés? Dans quels secteurs? Quelles régions? Quelles entreprises?


Nos confrères du Parisien ont ainsi fait le tour de France des recrutements. Et si avec près de 800.000 recrutements, la région Ile-de-France arrive en tête, tous les territoires sont concernés.


Ainsi quasiment chaque région compte un employeur (entreprise ou service public) qui entend embaucher 1000 personnes ou plus dans l'année.


8000 emplois à pourvoir à Disneyland Paris


Au total, nous en avons comptabilisé une douzaine dans toute la France. Ainsi en région parisienne, ce sont cinq entreprises ou services publics qui vont embaucher massivement.


À commencer par Disneyland Paris qui prévoit 8000 recrutements cette année. Il s'agit essentiellement de postes saisonniers (7000) mais aussi de nombreux CDI (1000 au total) pour travailler sur l'extension du parc Walt Disney Studios qui va créer des univers consacrés à Marvel, Star Wars et La Reine des Neiges. Un investissement de 2 milliards d'euros sur cinq ans.


Toujours en Ile-de-France, les services publics et les transports devraient fortement embaucher cette année. Les plus gros recruteurs de Paris seront ainsi la Ville de Paris (2200 embauches prévues dont 1300 sans concours), la RATP (3850 embauches principalement sur les métiers techniques de maintenance), le chantier du grand métro (5500 personnes en 2020 et même plus de 8000 en 2021) ou encore la SNCF (1300 embauches sur le Transiliens et les RER).


Plus de 4000 postes dans les hôpitaux de Lyon, Tours ou Bordeaux


Si vous êtes ingénieur, c'est du côté des Hauts-de-Seine que les besoins seront les plus nombreux. La société de conseil technologique Alten basée à Boulogne-Billancourt s'apprête en effet à embaucher pas moins de 1900 personnes, avec une forte demande pour les spécialistes de l'intelligence artificielle.


Mais il n'y a pas que la région parisienne en France. En régions aussi, les structures qui s'apprêtent à faire des recrutements massifs sont nombreuses. Beaucoup dans le secteur de la santé d'ailleurs.


Ainsi en Auvergne-Rhône-Alpes, dans le Centre-Val-de-Loire ou encore en Nouvelle Aquitaine, les plus gros recruteurs devraient être des services hospitaliers cette année.


2000 embauches aux Hospices civils de Lyon, le deuxième plus important CHU de France avec 14 hôpitaux publics, 1000 embauches au CHU de Tours ou encore 1079 à celui de Bordeaux.


Si on sait que les métiers de la santé ont la cote dans notre pays, ceux du tourisme se portent aussi très bien. Outre Disneyland Paris, deux autres parcs devraient massivement recruter en 2020.


Le Parc Asterix dans l'Oise prévoit 1000 embauches, le Club Med entend renforcer son pôle montagne en Auvergne-Rhône-Alpes (1800 embauches) et le Puy-du-Fou devrait être le plus gros recruteur des Pays de la Loire avec 600 recrutements.


Airbus prévoit au moins 1500 recrutements à Toulouse


Enfin, pour la moitié sud de la France, la locomotive se nomme Airbus. L'avionneur européen a un carnet de commande qui s'est étoffé ces derniers mois avec les difficultés rencontrées par son concurrent Boeing.


Le premier constructeur aéronautique mondial prévoit ainsi d'embaucher de 1500 à 2000 salariés dans la région de Toulouse cette année dont un tiers sur sa ligne d'assemblage de l'Airbus A321, le concurrent du malheureux Boeing 737 Max.


Autant d'embauches qui rendent optimistes les experts de l'emploi en France


"Beaucoup d'entreprises sont presque en sous effectif, souligne ainsi Marko Vujasinovic, le président de l'expert en recrutement CleverConnect dans Le Parisien. Ma vision c'est que sur cette décennie, en Europe, nous allons aller vers le plein emploi."


Et si avec un taux de chômage de 8,5% de la population active, la France est encore très loin du plein emploi, le pays bénéficie d'une dynamique positive.


Un ralentissement de la démographie (moins de personnes sur le marché de l'emploi dans les années à venir), une baisse du coût du travail amorcée sous le précédent quinquennat et aussi une tendance à la stagnation des gains de productivité depuis quelques années (à peine 1% par an).


Ce qui permet de créer des emplois avec un niveau de croissance plus faible. Ce qui est bon pour l'emploi, moins pour le pouvoir d'achat.


Source: www.bfmtv.com

53 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright