Aiways U5 : la toute première voiture électrique chinoise arrive en France cet été

L'Europe s'apprête à accueillir une première voiture électrique en provenance de Chine. En France, on pourra la louer en Corse par l'intermédiaire de Hertz.



Il y a de plus en plus de voitures électriques disponibles à l’achat, en provenance des marques bien établies. Mais, en Europe, on ne pouvait pas encore rouler avec un véhicule en provenance de Chine.


Cette situation va prochainement changer, rapporte Electrek dans un article publié le 4 juin. Dans quelques semaines, on verra sur les routes le SUV baptisé U5 et produit par Aiways.


Aiways est une startup chinoise fondée en 2017 et basée à Shanghai, disposant de plusieurs antennes dans le monde (y compris un laboratoire à Detroit). Sur son site officiel, elle explique qu’elle dispose d’une capacité de production annuelle de 300 000 unités. En septembre 2019, elle est devenue le premier constructeur chinois à obtenir l’autorisation de commercialiser son SUV U5 en Europe.


Aiways vise d’abord un déploiement par la location au sein de cinq pays (Allemagne, Norvège, Suisse, Pays-Bas et France). Chez nous, on pourra le louer par l’intermédiaire de Hertz Corsica, dès cet été.



La première voiture électrique chinoise à débarquer en Europe est un SUV compact


« Les résidents et les touristes de l’île seront les premiers consommateurs européens à pouvoir s’installer à bord de l’U5 d’Aiways, qui sera mis en location chez Hertz Corse », précise la startup, fière de partir à la conquête de l’Ouest. Pour y parvenir, elle mise sur une catégorie en vogue : le SUV compact, segment que rejoindra bientôt Tesla avec le Model Y.


La description du U5 met l’accent sur l’espace à bord — un argument souvent repris par les acteurs du marché. « Même les personnes grandes (jusqu’à 2 mètres) peuvent apprécier la place pour leurs jambes et leur tête », indique l’entreprise. Une photo de l’habitacle laisse entrevoir la présence de deux grands écrans, l’un derrière le volant, l’autre pour l’infodivertissement.


Du côté des performances, le U5 s’en remet à un moteur de 140 kW installé sur l’essieu avant. Il est associé à une batterie de 63 kWh promettant une autonomie légèrement supérieure à 400 kilomètres, avec une charge de 30 à 80 % en 27 minutes (courant continu).



Si certains peuvent émettre des doutes sur la fiabilité, l’U5 a établi un record validé par le Guinness World Records : le SUV a roulé 15 022 kilomètres entre la Chine et l’Allemagne soit « la plus longue distance couverte par un véhicule électrique (prototype) ».


En l’absence de points de vente, le service après-vente sera d’ailleurs l’un des principaux enjeux d’Aiways, qui estime qu’aucune maintenance n’est requise avant 100 000 kilomètres.


Aiways n’a pas oublié de doter l’U5 de dispositifs lui autorisant des fonctionnalités de conduite autonome de niveau 2. On parle de douze radars à ultrason, d’une caméra Mobileye EyeQ4 (indispensable pour les aides poussées, comme la détection selon plusieurs angles) et de caméras pour une vue à 360 degrés.


Pour le moment, nul ne sait combien sera vendu ce U5 dans le cas où il serait commercialisé, mais le prix devrait avoisiner les 40 000 euros.

68 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright