Mc Laren ELVA : le speedster ultime !

Mclaren aime construire des supercars, la marque est même maîtresse en la matière. Les ingénieurs ont sans doute été piqués au vif par le lancement de la Ferrari Monza SP2, speedster sexy et ultra-exclusif.


Qu’à cela ne tienne, le constructeur anglais a donc produit son propre speedster nommé Elva, qui constitue le tout dernier modèle de sa gamme “Ultimate Series”.

Dans la petite gamme des “Ultimate Series” de Woking, l’Elva vient compléter la collection des Speedtail, Senna et Senna GTR. La recette est simple : pas de toit et pas de pare-brise ou de vitres. L'intérieur, malgré son dépouillement apparent, est pourtant inscrit dans l’ère du digital avec une dalle numérique pour les compteurs et un écran tactile de 8 pouces pour l'infotainment.


Bruce McLaren développait des modèles de compétition dans les années 60. Son succès était tel qu’il a dû faire appel à des prestataires extérieurs pour assurer la livraison de ses commandes.


Ce fut le cas avec les sportives M1A, M1B et M1C qui ont dû être produites main dans la main avec le petit constructeur anglais Elva, d’où le nom de ce nouveau speedster.


Le design de la Mclaren Elva, c’est une carrosserie et rien de plus. Ni toit, ni surfaces vitrées mais un look détonnant avec l’ADN de la marque au niveau des feux avant et arrière.


Le profil est dicté par l’aérodynamisme, la face avant a d’ailleurs été travaillée pour recevoir des évents qui permettent de détourner le flux d’air de l’habitacle, pourtant complètement ouvert.


L’ingénierie de pointe appliquée à l’aéro a permis de créer une zone de basse pression au niveau du conducteur et de son passager, laissant les deux occupants du véhicule dans un calme relatif malgré les vitesses élevées.


Le V8 de 815 ch

La mécanique de la McLaren Elva est dérivée du moteur qui équipe les McLaren Senna et McLaren Senna GTR, à savoir un V8 4.0 biturbo de 815 ch. Question accélération, la valeur du 0 à 100 km/h est communiquée à demi-mot, comme si elle n’était pas essentielle, annoncé en “moins de trois secondes”. Une broutille.


En revanche, le 0 à 200 km/h est communiqué avec précision, il s’effectuera en 6,7 secondes. Soit le même temps que la toute première BMW M3 de 200 ch, mais pour le 0 à 100 km/h !


Les McLaren “Ultimate Series” sont des séries limitées et le speedster Elva ne déroge pas à la règle, avec une production de 399 exemplaires seulement.


Le tarif de base est fixé à 1.709.244 € TVA incluse, sans compter sur le programme de personnalisation maison, qui permettra d’accéder aux demandes les plus folles pour des surcoûts tout aussi fous.


Source: www.autonews.fr

3 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright