Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

Une piqûre de guêpe se traduit immédiatement par une douleur au point de piqûre. Les piqûres de guêpe (comme d'abeille) peuvent provoquer trois genres de réactions ...

Piqûre de guêpe : quels sont les symptômes ?

  • Une réaction locale.

  • Une réaction toxique qui dépend du nombre de piqûres.

  • Une réaction allergique qui peut se déclencher après une seule piqûre.

Les réactions locales sont les plus fréquentes. Elles demandent rarement l’intervention d’un médecin. Les réactions toxiques et allergiques en revanche sont des urgences médicales. Une hospitalisation peut s'avérer nécessaire.

Les signes révélateurs d'une piqûre de guêpe :

-Autour du point de piqûre : une rougeur et un gonflement. -Un gonflement parfois plus important selon la localisation de la piqûre : paupières, ailes du nez, oreilles, lèvres…

En cas de piqûres multiples soit plus de 20 piqûres : en plus des symptômes locaux décrits ci-dessus, de multiples piqûres peuvent entraîner un œdème au niveau des piqûres, fatigue, vomissements, diarrhées, maux de tête, chute de tension, parfois convulsions, voire une perte de connaissance.


Cette réaction toxique, liée à la quantité de venin injecté, est une urgence qui impose une hospitalisation.


Attention, une piqûre dans la bouche ou dans la gorge peut provoquer un gonflement susceptible d’étouffer la victime. Dans ce cas sucez un glaçon et rendez-vous aux urgences.


En cas de réaction allergique, qui cette fois ne dépend pas de la dose de venin injectée, une seule piqûre peut être fatale. Les signes sont les suivants :


  • Cutanés: urticaire, rougeur, démangeaisons, gonflement notamment de la gorge, éruption cutanée du visage, en particulier dans la zone des sourcils.

  • Respiratoires: œdème de la langue, de l’épiglotte et du larynx, bronchospasme qui s’accompagne d’une sensation d’oppression thoracique, d’angoisse et de coloration bleutée de la peau (cyanose), respiration sifflante.

  • Cardiaques: chute de la tension.

  • Digestifs: nausées, vomissements, diarrhées.

  • Neurologiques: vertiges, perte de connaissance.

  • État de choc : pâleur, transpiration, sensation de faiblesse.

Que faire en cas d'allergie aux piqûres de guêpes ?


Les signes chez une personne allergique sont une urgence vitale, car il existe un risque de choc anaphylactique.


Le choc anaphylactique est une réaction allergique extrêmement forte, à l'origine dans la plupart des cas de graves conséquences pouvant engager le pronostic vital.


En cas de suspicion d'allergie au venin de guêpe et de piqûre, il convient d’appeler immédiatement le Samu (15 ou 112) ou les pompiers (18). Couchez la victime et surélevez-lui les jambes. Conseils lorsque vous aurez votre interlocuteur en ligne :

  • Soyez calme et clair.

  • Indiquez votre numéro de téléphone, votre nom et celui de la personne concernée.

  • Précisez le lieu et l'adresse exacte, l'étage et le code d'accès éventuel où vous trouver.

  • Décrivez de manière détaillée les symptômes qui vous ont alerté.

  • Restez en ligne jusqu'à ce qu'on vous indique la suite des évènements.

Comment expliquer la réaction allergique au venin de guêpe ?

La composition chimique des venins est complexe. Ils contiennent des enzymes (phospholipases, hyaluronidases…), des peptides (kinines, …), des amines (histamine...) et des acides aminés.


Mais ce sont surtout les enzymes qui, chez certaines personnes, vont entraîner la réaction allergique (Ig E).


Quels sont les bons réflexes en cas de piqûre de guêpe ?


  • Installez la victime dans une position confortable et calmez-la.

  • Surélevez la partie atteinte, dans la mesure du possible.

  • Ôtez les bagues en cas de piqûre à la main.

  • Appliquez une poche de glace sur la zone piquée pour soulager la douleur.

  • Ne déposez pas directement la poche de glace sur la peau, enveloppez-la dans un linge.

  • Désinfectez la piqûre avec un antiseptique.

Piqûre de guêpe : quand consulter ?

La réaction allergique, la piqûre dans la gorge et les piqûres multiples relèvent des urgences. Si la personne concernée ne peut y être amenée appelez immédiatement le Samu (15 ou 112) ou les pompiers (18).


Dans les autres cas : la ou les quelques piqûres sont le plus souvent bénignes et ne nécessitent pas de consulter un médecin : la douleur, les démangeaisons et le gonflement local sont modérés.


En revanche, il faut consulter son praticien si la réaction locale est importante (gonflement, rougeur, chaleur, douleur) et si elle dure plus de 24 heures, suggérant une possible infection.


Comment éviter les piqûres d'hyménoptères ?


  • Évitez les balades pieds nus à l'extérieur, surtout dans l’herbe.

  • Éloignez de vous les substances qui attirent les hyménoptères : parfums, laques, crème solaire parfumée...

  • Restez éloigné des poubelles mal fermées.

  • Oubliez les vêtements de couleurs trop flashy pouvant rappeler celles de fleurs.

  • En présence d'une guêpe, restez toujours calme.

  • Surtout pas de gestes brusques, ni de mouvements désordonnés. Repoussez l'insecte en douceur sans agitation.

  • Dehors, limitez les canettes. Elles présentent des risques de piqûre de la gorge. Une guêpe peut en effet tomber dans votre boisson...

  • Vous êtes allergiques ? N'abusez pas des repas en extérieur. Informer votre entourage. Vous pouvez également demander à votre médecin de vous prescrire une trousse d’urgence : adrénaline injectable, antihistaminique, corticoïdes oraux.

Piqûre d’abeille ou de guêpe : quelle différence ?

L’abeille ne pique qu’une fois et peut lasser son dard planté dans la peau avec sa glande à poison.


Il faut enlever immédiatement le dard avec une pince à épiler en prenant bien soin de ne pas appuyer sur la glande à poison (fixée au dard) pour éviter de faire pénétrer davantage de venin.


Procédez ensuite comme pour une piqûre de guêpe : surélevez la zone piquée, appliquez une poche de glace et désinfectez.


Source: www.e-santé.fr

2 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright