Fatigue chronique: Un simple test sanguin pour détecter la maladie ?

Non, cette maladie n’est pas imaginaire et peut être diagnostiquée grâce à une simple prise de sang, affirment des chercheurs américains.

Face aux difficultés rencontrées par le corps médical pour diagnostiquer le syndrome de fatigue chronique (SFC), des chercheurs de l’université de Stanford (Etats-Unis) ont mis au point un test sanguin.


Il repose sur une analyse nanoélectronique qui évalue les modifications d’énergie intervenant au sein des cellules immunitaires, explique une étude publiée ce lundi dans la revue Proceedings of the national academy of sciences (Pnas).


« Cette maladie est trop souvent considérée comme imaginaire. (…) Mais il existe des preuves scientifiques que cette pathologie n’est pas une fabrication de l’esprit des patients », explique Ron Davis, auteur principal des travaux dont le fils est atteint du syndrome, dans un communiqué.


Des réactions différentes au stress

Aujourd’hui, les patients doivent subir de nombreux examens afin d’éliminer les possibilités d’autres troubles et aboutir au diagnostic de cette pathologie.


Ce test pourrait mettre un terme à ce parcours du combattant. Il consiste à utiliser du sel pour créer un « stress cellulaire » dans le sang prélevé et à étudier les courants électriques qui en résultent.


Pour mettre leur méthode au point, les spécialistes ont étudié des échantillons sanguins provenant de 20 personnes souffrant de SFC et 20 échantillons témoins.


Ils ont ainsi remarqué que les premiers ont tous présenté une modification importante du courant électrique, à la différence des autres.


Les auteurs de l’étude souhaitent désormais étendre leur expérience à un plus grand nombre de sujets.


Ils espèrent également que leurs travaux permettront, à terme, d’évaluer l’efficacité de certains médicaments anti-fatigue chronique.


Source: www.20minutes.fr


0 vue

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright