Sommeil: Dreem, le casque qui veut vous aider à mieux dormir

Une start-up française, s'apprête à commercialiser un casque de stimulation sensorielle baptisé Dreem. L'objectif ? Aider les personnes à mieux dormir. Présent sur le stand de la French Tech à Berlin, nous avons eu l'occasion de les rencontrer pour mieux comprendre leur solution.


Des problèmes de sommeil de plus en plus nombreux

Les problèmes de sommeil font partie des problèmes quotidiens les plus importants pour des milliers de personnes. Dormir et bien récupérer la nuit sont pourtant essentiels pour se sentir mieux et être plus productif. Un sommeil de mauvaise qualité a souvent des conséquences fâcheuses : irritabilité, stress, fatigue, augmentation des risques cardiaques, obésité... Pire, ces 20 dernières années, nos nuits ont même perdu une heure de sommeil.


Face à ce problème, plusieurs fabricants hardware proposent maintenant leurs solutions connectées pour aider à résoudre ces difficultés. De nombreux fitness trackers disposent ainsi de fonctionnalités pour contrôler et améliorer la qualité du sommeil. C'est notamment le cas pour certains bracelets de Fitbit, comme le Alta HR que j'avais testé récemment. Toutefois, leur résultats ne sont pas forcément probants et leurs arguments scientifiques sont souvent assez faibles, le contrôle se limitant à l'analyse de la fréquence cardiaque durant la nuit.


Devant ce constat, une entreprise française a décidé de réfléchir sur un objet connecté plus évolué en collaborant avec des véritables spécialistes du sommeil et des neuroscientifiques. Le but étant d'offrir une solution réellement active avant l'endormissement, pendant le sommeil mais également au réveil. Et, bonne nouvelle, après 3 ans de recherche, le bandeau Dreem est enfin disponible dans sa version finale.


Comment ça marche

Le casque Dreem est un bandeau que vous enfilez sur votre tête lorsque vous allez vous coucher. Ce dernier va analyser ensuite votre activité cérébrale et diffuser des sons adéquats au cerveau par conduction osseuse pour améliorer votre sommeil. Ces impulsions sonores ont pour but de prolonger le sommeil profond (plus long est le sommeil profond, meilleure est la récupération) avec la diffusion d'ondes lentes. Dreem vous aide également à vous endormir et à vous réveiller au meilleur moment. Chose intéressante, le bandeau n'émet aucune onde WiFi ou Bluetooth durant la nuit.


Techniquement, le bandeau Dreem intègre donc un micro-ordinateur et toute une série de capteurs pour analyser en temps réel votre sommeil : électrodes, pulse oxymètre pour le suivi cardiaque et un accéléromètre pour détecter le mouvement et la respiration. Enfin, le bandeau offre une autonomie d'une nuit. Il faut donc passer par la case recharge quotidiennement et c'est lors de celle-ci que toutes les données recueillies par Dreem seront synchronisées par Bluetooth avec votre application sur votre smartphone (Android et iOS).


A porter, le casque s'avère assez léger (100 grammes). L'élastique présent à l'arrière pour tenir le bandeau ne semble pas exercer une trop forte pression. L'ensemble n'est ni trop mou ni trop rigide et globalement il semble facilement pouvoir se faire oublier durant la nuit. Toutefois, il me faudrait pouvoir le tester pendant plusieurs nuits pour me faire un véritable avis sur la question. Il y a certainement une période d'adaptation de toute manière.


Bientôt commercialisé

Pour le moment, le bandeau Dreem est uniquement disponible en précommande au prix spécial de 399 euros. Sa commercialisation finale devrait intervenir dans deux mois au tarif de 499 euros.


Source: www.androidpit.fr

12 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright