Consommation: bientôt des distributeurs automatiques de voitures en Chine

En Chine, le géant du e-commerce Alibaba veut qu'il soit aussi simple d'acheter une voiture qu'une cannette de coca.


Et si l'avenir de la vente de véhicules en Chine passait par des distributeurs automatiques? Ce "rêve", devenu réalité à Singapour cette année, semble en tout cas séduire Alibaba, le géant du e-commerce chinois.


Un premier distributeur prévu l'an prochain


Un premier distributeur automatique géant de voitures devrait ainsi sortir de terre en 2018, indique un article du Financial Times qui détaille le processus. "Les acheteurs pourront sélectionner le véhicule désiré sur leur smartphone, appuyer sur un bouton et le véhicule sera ensuite déposé au rez-de-chaussée", résume le quotidien.

C'est simple, s'offrir une nouvelle voiture doit "être aussi simple qu'acheter une cannette de Coca", explique Yu Wei, directeur de la division automobile d'Alibaba.


Des avantages économiques


Si on ignore où exactement dans le pays sera installé ce distributeur d'un nouveau genre, le groupe chinois compte déjà proposer des remises et des facilités de paiement à ses clients qui ont souscrit à la carte de crédit Alibaba.

Par rapport aux concessions automobiles, le FT met en avant des économies potentielles en termes de recours à une main d'oeuvre pour déplacer et nettoyer les véhicules.


Présentation automobile soignée et retrait rapide


Le directeur de Autobahn Motors, Gary Hong, qui a ouvert son distributeur à Singapour un peu plus tôt cette année, insiste également sur la mise en valeur des véhicules exposés. "Les voitures apparaissent toujours sous leur meilleur jour grâce à des projecteurs, explique-t-il. C'est comme se rendre dans une bijouterie ou un Apple Store".


Autre avantage selon lui, le processus ne prend que quelques minutes, le temps de regarder un petit clip de présentation du véhicule choisi bien installé dans un canapé.


350 voitures vendues en ligne en seulement 33 secondes


Ce mode de commercialisation concerne plutôt des véhicules luxueux, pour lequel il existe un marché important en Chine, avec des clients déjà friands d'achats automobiles en ligne. Le FT rappelle ainsi que Maserati avait vendu récemment 100 véhicules en 18 secondes lors d'une vente flash. Alfa Romeo avait de son côté réussi à écouler 350 Giulia Milano (une édition limitée de la berline) en 33 secondes. Deux opérations déjà menées sur des sites de e- commerce d'Alibaba.


Source: www.auto.bfmtv.com

8 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright