Le Maroc obtient un prêt de 130 millions d'euros pour financer son ambitieux programme éolien

Le gouvernement marocain a reçu 130 millions d'euros de la banque allemande KFW pour financer la deuxième phase de son programme intégré éolien.


Un contrat de garantie relatif à l’octroi d’un prêt de 130 millions d'euros a été conclu par le gouvernement marocain et la banque allemande KFW. Les fonds,octroyé à l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE) serviront au financement de la phase II du programme intégré éolien.


Ce programme vise essentiellement à produire des énergies renouvelables et à promouvoir une industrie éolienne nationale dans un cadre de Partenariat Public-Privé.


6 parcs éoliens très productifs

Le programme intégré de l'Energie Eolienne 1000 MW se repartit sur six parcs éoliens, disposés dans les régions sud et nord du Royaume qui possèdent un potentiel éolien important : Taza (150 MW), Tanger II (100 MW), Boujdour (100 MW), Tiskrad (300 MW), Midelt (150 MW) et Jbel Lahdid (200 MW).


Ce programme vise à atteindre une part de 42% des énergies renouvelables à l'échelle national à l'horizon 2020, avec une composante éolienne de 2000 MW.


Un projet en deux phases

Le projet est composé de deux phases: la première permettra la mise en place de 150 MW de centrale éolienne à Taza tandis que la deuxième phase permettra aux 850 MW restants d'être implantés.


Avec cette deuxième phase, la construction des parcs de Tanger II (100 MW), Boujdour (100 MW), Toskrad (300 MW), Midelt (150 MW) et Jbel Lahdid (200 MW) va être engrangée. Selon nos confrères du journal l'Economiste, les centrales concernées par l’actuel financement sont celles de Tanger II, Midelt et Jbel Lahdid.


Source: www.ecomnewsmed.com

4 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright