Carrière internationale : les destinations phares de 2017

Pour de nombreux expatriés, partir vivre à l’étranger reflète une décision professionnelle autant que personnelle : la recherche de nouvelles perspectives de carrière, l'ambition d'avoir un salaire plus attrayant et un cadre de vie plus agréable...


Quelle que soit votre motivation, il s'agit d'une décision qui vous aidera probablement à grandir sur tous les plans. Alors que le Bureau international de l'emploi (BIT) annonce une hausse du taux de chômage au niveau mondial, avec près de 201 millions de demandeurs d'emploi, Expat.com vous invite à découvrir les destinations à fort potentiel d'emploi en 2017.

La décision de partir s'installer à l’étranger peut être motivée par de nombreux facteurs : le mécontentement à l'égard du fonctionnement du système social, le manque ou l'absence de perspectives de carrières, le taux de chômage... Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez choisi de vous expatrier, il y a de nombreux facteurs à considérer, l'un d'eux étant la disponibilité des opportunités professionnelles. Mais à l'ère de la mobilité internationale, quel est le meilleur endroit pour avoir une carrière à succès ?


En 2013, selon les chiffres du Bureau international du travail (BIT), plus de 232 millions expatriés, dont pas moins de 207 millions de professionnels et travailleurs moins qualifiés, vivaient à l’étranger. 36 pour cent de ces expatriés avaient choisi comme destination des régions à revenu élevé, notamment l’Amérique du Nord, ainsi que le nord, le sud et l'ouest de l'Europe. Les États arabes du golfe, notamment les Émirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite, ou encore, le Qatar, avaient aussi attiré un grand nombre de professionnels étrangers. L'Europe de l'Est, l'Asie du Sud-est et l'Asie-Pacifique, pour leur part, ne sont pas aussi prisés par les expatriés en quête d’opportunités professionnelles.


Les demandeurs d'emploi, pour la plupart, proviennent des pays émergents et en développement de l'Afrique subsaharienne, de l’Amérique latine, des Caraïbes et de l'Afrique du Nord. Néanmoins, les citoyens européens semblent être de plus en plus nombreux à rechercher des opportunités ailleurs en raison des nombreuses agitations auxquelles le vieux continent fait face : la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, la baisse du Produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne, sans oublier la stagnation économique de l'Italie et du Portugal.


Le Canada et les États-Unis


Les citoyens canadiens et américains semblent être les moins nombreux à vouloir partir vivre à l’étranger. Ce qui s'explique particulièrement par les faibles taux de chômage enregistrés par ces deux pays pendant les quelques dernières années. En effet, le Canada et les États-Unis se réjouissent tous les deux d'un taux de chômage stable par rapport au reste des pays développés. Parallèlement, l’équilibre entre le nombre de demandeurs d'emplois et le nombre de postes disponibles fait d'eux des destinations privilégiées des professionnels étrangers.


Les États arabes du Golfe


Il existe encore une importante disparité sur le marché du travail des pays du golfe. En effet, le taux de chômage des femmes est de 13 % plus élevé que celui des hommes. De plus, il n'est pas surprenant que les femmes éduquées deviennent femmes au foyer. La plupart d'entre elles ne parviennent pas à se faire embaucher après avoir obtenu leur diplôme. Le taux de chômage des jeunes est également très élevé. Il faut croire que leurs diplômes ne leur garantissent pas forcément une place sur le marché du travail.


En 2014, le Forum économique mondial faisait ressortir que 80% du marché du travail de la région du Golfe est composé d’expatriés. Grâce à leurs profils pointus et aux compétences dont ils disposent et qui ne sont pas disponibles localement, ces derniers bénéficient généralement d'un contrat étoffé incluant de nombreux avantages tels que le logement et des primes et indemnités alléchantes.


Quoi qu'il en soit, ne vous laissez pas démotiver par le taux de chômage de votre pays d'origine, la mauvaise gestion, ou encore, les perspectives limitées. Il est fort probable que vos qualifications et vos compétences soient requises, voire en grande demande ailleurs dans le monde. Avec un peu de chance, quelques conseils, et surtout, une préparation minutieuse, vous vous dirigez peut-être vers le job de vos rêves à l’étranger ! Alors, qu'attendez-vous pour vous y mettre ?

Source: www.expat.com

15 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright