L'échange de permis de conduire étrangers est obligatoire dans l'année de votre arrivée au M


Un imprimé relatif à l’échange du permis de conduire étranger, dûment renseigné et signé par le demandeur et un reçu de paiement des droits de timbre délivré par l’une des perceptions relevant de la Trésorerie Générale du Royaume

  • un justificatif de l’identité du demandeur et du lieu de sa résidence par la présentation :

  • d’une copie de la carte d’identité nationale ou du passeport marocain en cours de validité pour les candidats marocains,

  • d’une copie du certificat d’immatriculation (carte de résidence) en cours de validité ou du récépissé de dépôt de la demande du certificat d’immatriculation de l’intéressé en cours de validité, accompagnée d’un certificat de résidence délivré depuis moins de 3 mois par les services de la sûreté nationale ou de la Gendarmerie Royale, pour les étrangers résidents au Maroc.

  • un certificat médical établi depuis moins de 3 mois par un médecin agréé attestant l’aptitude physique et mentale du demandeur pour la catégorie sollicitée

  • un justificatif de l’identité du demandeur et du lieu de sa résidence par la présentation de :

  • l’original du permis de conduire étranger en cours de validité accompagné de la traduction en langue arabe ou française, si ce permis est rédigé en une autre langue que ces deux langues.

A l’issue du séjour au Maroc, le permis de conduire marocain fera lui-même l’objet d’un échange contre un permis français par la préfecture du lieu de résidence du titulaire du permis en France

14 vues

Les infos santé qui peuvent vous intéresser

Articles qui peuvent vous intéresser !

D'autres infos sur l'automobile

Fmt@2020 Copyright