Sécurité routière : Top 10 des causes des accidents de la route

Facteurs humains, risques liés aux conditions météorologiques ou défaillances techniques : le taux respectif des causes d’accidents de la circulation diffère. Parfois, ces facteurs se combinent. Cependant, l’erreur humaine arrive en première place, loin devant les deux autres.


En cause dans 9 accidents sur 10, c’est aussi l’élément sur lequel nous avons le plus de prise. Raison de plus pour réfléchir à notre comportement et rectifier ce qui peut – et doit – l’être.


Les conducteurs ne sont pas les seuls blessés !


On entend parfois des commentaires d’automobilistes estimant que tout le monde fait ce qu’il veut, qu’ils sont capables de prendre leurs responsabilités et qu’ils assument les risques qu’ils prennent.


C’est oublier que les accidents ne concernent pas qu’eux-mêmes, mais aussi leurs passagers éventuels et les autres usagers de la route !


Au niveau des principaux facteurs de risques, on retrouve – nettement en hausse et malheureusement sans surprise – l’usage du téléphone portable au volant. Ce comportement dangereux multiplie par 4 le risque d’accidents mortels, sur les autoroutes comme sur le reste du réseau.


Les usagers de la route incriminent volontiers l’état du réseau routier, la densité du trafic ou encore l’accumulation de kilomètres, mais le taux des accidents uniquement dus à des facteurs extérieurs reste minime.


Lorsqu’on dresse un top 10 des causes des accidents de la route, dans la plupart des pays, en ville, sur route ou sur autoroute, le verdict est sans appel :


  • Alcoolémie : impliquée dans un tiers des accidents mortels

  • Vitesse excessive : en cause pour un quart d’entre eux

  • Fatigue

  • Non-port de la ceinture ou du casque

  • Non-respect des distances de sécurité


Éduquer la population : le meilleur remède contre les accidents de la route


Chaque année, on déplore plusieurs centaines d’accidents mortels et des milliers de blessés plus ou moins graves sur les routes.





Sensibiliser la population aux risques liés au transport et leur apprendre à mieux se comporter au volant semble être aujourd’hui la solution la plus efficace pour faire baisser ces chiffres déplorables.


Apprendre aux jeunes conducteurs – et aux autres – que le respect des distances de sécurité peut être synonyme de vies sauvées, que le port du casque à moto diminue considérablement les risques de traumatisme crânien, que l’alcool au volant est source de la majorité des accidents corporels et des accidents mortels : autant de moyens de sauver des vies sur les routes du Maroc.


Quant aux causes extérieures, telles que les conditions météorologiques ou les défaillances techniques, elles constituent surtout des facteurs aggravants : dans le sombre tableau des accidents mortels, à deux ou quatre roues, le risque humain apparaît indiscutablement en tête de colonne.


Source: www.securiteroutiere.ma

48 vues
Fmt@2020 Copyright