La Finlande va-t-elle instaurer la semaine de 4 jours et la journée de 6 heures?

Mis à jour : févr. 11

La nouvelle Première ministre finlandaise, Sanna Marin, avait expliqué l'été dernier vouloir s'inspirer de ce qui a été fait en Suède sur le partage du temps de travail.


L'information, reprise par de nombreux journaux, ferait rêver des millions de salariés. Plusieurs médias, dont New Europe, ont rapporté que le nouveau gouvernement finlandais de Sanna Marin, la Première ministre du pays, âgée de seulement 34 ans, envisagerait de faire passer la journée de travail à 6 heures maximum et, dans le même temps, instaurer la semaine de 4 jours.


"Je pense que les gens méritent de passer plus de temps avec leurs familles et leurs proches, de se consacrer à leurs hobbys et d'autres aspects de la vie, comme la culture. Cela pourrait être la prochaine étape dans le domaine de la vie professionnelle", a-t-elle expliqué à l’occasion du 120e anniversaire du SDP (Parti social-démocrate), dont elle est la vice-présidente.


Seulement, comme le souligne France Info, cette proposition date du 17 août 2019, comme le confirme cette vidéo d'un débat daté du même jour. Or, comme l'explique France Info, la Première ministre actuelle était à l'époque "simple" ministre des Transports et de la Communication de l'exécutif finlandais. Et le programme de son gouvernement ne contient pas cette mesure. Il n'y a donc pas actuellement de projet de modification du temps de travail en Finlande, tout du moins pas officiellement.


Déjà beaucoup de flexibilité


Quoi qu'il en soit, l'été dernier, Sanna Marin estimait qu'il était possible de s'inspirer de ce qui a été testé en Suède dans certaines administrations et entreprises depuis 2015: le passage aux 6 heures de travail par jour, le tout sans baisse de salaire. Une évolution qui aurait généré une augmentation de la productivité et des recettes fiscales.


Au Japon, le géant Microsoft a également instauré un week-end de trois jours pour ses employés et met en avant une hausse de la productivité de 40%...


Si la majorité des Finlandais travaille actuellement huit heures par jour, cinq jours par semaine, le pays offre déjà beaucoup de flexibilité. Depuis 1996, les salariés finlandais ont le droit d’ajuster leurs heures de travail en commençant ou terminant jusqu’à trois heures plus tôt ou plus tard. Résultat, en 2011, le pays offrait les horaires de travail les plus flexibles de la planète: 92% des entreprises permettant en effet aux travailleurs d’adapter leurs heures de travail.


Source: www.bfmbusiness.bfmtv.com

13 vues
Fmt@2020 Copyright