Reconstruction de Notre-Dame de Paris : quels sont les projets architecturaux les plus fous ?


Deux écoles s’affrontent pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris : d’une part, les "orthodoxes" qui plaident pour que la cathédrale du XIXe siècle à l’identique, de l’autre les "modernistes" tiennent au contraire à ce geste novateur, qui s’affranchirait de l’œuvre originelle.

Reconstruction à l’identique ou geste audacieux ? Six mois après l’incendie de Notre-Dame et alors que pourrait avoir lieu un concours d’architectes controversé, les imaginations s’en donnent à coeur joie : jardins suspendus, flèche lumineuse… Les préoccupations touristiques et écologiques s’invitent dans le débat.

Le camp des "orthodoxes"

Sur les réseaux sociaux, humour et provocation ont fleuri dès l’annonce par l’exécutif d’un possible concours sur la future flèche : Notre-Dame surmontée d’un faisceau lumineux, d’une éolienne, d’un rayon vert, d’un château de conte de fées, d’un croissant musulman, d’une bouteille de champagne ou d’une nouvelle pyramide en verre…

Deux écoles "sérieuses" s’affrontent cependant : d’une part, les "orthodoxes" qui plaident pour que la cathédrale du XIXe siècle avec la flèche recréée par Viollet-le-Duc, puisse renaître dans sa splendeur.

Dans ce camp figurent l’animateur Stéphane Bern, chargé par le président Emmanuel Macron d’une mission sur le patrimoine, et des experts éminents comme l’architecte en chef de la cathédrale lui-même, Philippe Villeneuve, tous très inquiets de l’invitation de l’exécutif à un geste architectural qui porterait atteinte à l’intégrité du chef d’oeuvre intemporel de Viollet-le-Duc. Et aussi une majorité des Français, si l’on en croit les sondages.

Le camp des "modernistes"

Dans le camp adverse, les "modernistes" tiennent au contraire à ce geste novateur, qui s’affranchirait de l’oeuvre de Viollet-le-Duc, afin de laisser à l’édifice une empreinte plus ou moins audacieuse du XXIe siècle.

Quoi de plus glorifiant que de laisser sa signature sur Notre-Dame pour ceux qu’on a surnommés les "starchitectes" ? Pour eux, la reconstruire avec une touche moderne serait la dernière évolution d’une longue série en huit siècles. Tour d’horizon des différents projets internationaux :

Source: www.sudouest.fr


Fmt@2020 Copyright