Santé : à quel point l'alimentation des Français est-elle différente des nouvelles recommandatio


Santé publique France (SPF) a dévoilé, fin janvier, de nouvelles recommandations sur l’alimentation, l’activité physique et la sédentarité pour les adultes.

SPF a comparé les nouvelles recommandations aux consommations alimentaires actuelles des personnes âgées de 18 à 54 ans en France métropolitaine à partir des données d’une étude menée de 2014 à 2016.

Les points suivants sont relevés.

Les points forts

  • 80 % des adultes déclarent consommer des quantités de matières grasses ajoutées en accord avec les recommandations.

  • En ce qui concerne les boissons hors alcool (y compris les boissons sucrées), 70 % suivent les recommandations.

  • 45 % déclarent consommer des fruits, légumes ou produits céréaliers issus de l’agriculture biologique au moins 1 fois par mois.

Les points d’amélioration

  • Moins de 3 personnes sur 10 déclarent consommer des fruits et légumes, des produits de la pêche (poisson et fruits de mer) en adéquation avec les recommandations.

  • 15 % ont déclaré avoir consommé au moins une fois des fruits à coque non salés au cours de l’enquête.

  • Seulement 13 % consomment au moins 2 fois par semaine des légumes secs.

  • Au regard des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), moins d’une personne sur 10 déclare une consommation de sel inférieure à 5 g/j.

Une étude de l'Anses en 2017 identifiait également d'importantes lacunes dans l'alimentation des Français.

Source: www.psychomedia.qc.ca


Fmt@2020 Copyright