Disparition : la célèbre accordéoniste Yvette Horner est décédée à l'âge de 95 ans


La célèbre accordéoniste Yvette Horner est décédée lundi à l’âge de 95 ans à Courbevoie, a annoncé son agent. « Elle est morte des suites d’une vie bien remplie »...

La célèbre accordéoniste Yvette Horner est décédée lundi à l’âge de 95 ans à Courbevoie, a annoncé son agent.

« Elle n’était pas malade. Elle est morte des suites d’une vie bien remplie », a commenté Jean-Pierre Brun. Yvette Horner, qui aurait eu 96 ans le 22 septembre, avait commencé sa carrière en 1947 et a donné son dernier concert en 2011, selon la même source.

Plus de 300 albums

A la même époque, la reine de l’accordéon avait sorti un dernier disque « Yvette hors norme » pour lequel le styliste Jean Paul Gaultier, dont elle a été une égérie, avait conçu la pochette et qui avait créé les derniers costumes de scène. L’album contenait notamment des duos avec Lio, Michel Legrand et Richard Galliano, a rappelé son agent, ajoutant qu’elle avait « enregistré au cours de sa carrière plus de 300 albums » et vendu plusieurs dizaines de millions de disques.

Grande figure des bals musette et populaires, Yvette Horner avait aussi participé à onze reprises au Tour de France jouant pendant les courses sur le toit d’une voiture, selon Jean-Pierre Brun.

Une immense carrière musicale

Plus de 2 000 concerts, près de 150 disques enregistrés et des ventes qui, le tout cumulé et en sept décennies de carrière musicale, ont atteint les 30 millions d’exemplaires. Yvette Horner était ce que l’on appelle une star, une vraie. Et pas uniquement sur le volet de la réussite musicale et financière.

De fait, celle qui en 1948 remportait sa 1ere Coupe du monde d'accordéon et se voyait faite commandeur de l'ordre national du Mérite en 2002, disposait, jusqu’au début des années 2000 tout du moins, d’un patrimoine particulièrement conséquent. Années durant lesquelles elle décide de vendre sa maison de Nogent-sur-Marne et de mettre aux enchères plusieurs objets à l’instar d’une collection de robes signées Jean-Paul Gaultier. Le but ? Récolter des fonds au profit d’une association de lutte contre le cancer d’un côté, de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière de l’autre côté.

Qui pour hériter de son patrimoine ?

Artiste devenue icone parce qu’elle incarnait la musique populaire française et qu’elle faisait danser les foules, Yvette Horner n’a, bien que mariée durant des décennies, jamais eu la possibilité d’avoir des enfants. Aux dernières nouvelles, elle vivait dans une résidence pour personnes âgées à Courbevoie en région parisienne depuis 2003.

Reste la question de savoir ce qui lui restait véritablement du patrimoine dont elle s’était délestée au début des années 2000. Avait-elle tout vendu en vue de financer ses vieux jours ou avait-elle joué la carte de l’économie afin de transmettre ce qui lui restait par la suite ? Et à qui ? Son testament le révèlera.

Source: www.20minutes.fr


Archives de nos articles

Fmt@2020 Copyright