Culture: quand le Maroc et la France se retrouvent unis.


Belle rencontre au LouvreAbuDhabi, sous le dôme de Jean Nouvel et aux côtés de la Belle Ferronnière de Da Vinci.

Dix ans après le lancement de ce projet muséal sans précédent ayant nécessité un budget estimé à plus de 1 milliard d’euros, le Louvre d'Abu Dhabi sort enfin du sable. Signé par l’architecte français Jean Nouvel, suite à un accord passé entre la France et les Emirats arabes unis à l'époque de l'ancien président Jacques Chirac, cet édifice monumental est le premier musée universel du monde arabe.

A cette occasion le roi Mohammed VI, qui effectue une visite d’amitié et de travail aux Emirats Arabes Unis, accompagné du prince Moulay Ismail, a pris part, mercredi 8 novembre, sur l’Ile Saadiyat au large de la ville d’Abou Dhabi, à la cérémonie d’ouverture du Musée du «Louvre Abou Dhabi», aux côtés de Cheikh Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d'Abou Dhabi, Commandant suprême adjoint des Forces armées de l'Etat des Emirats Arabes Unis, et de Cheikh Mohamed Ben Rached Al Maktoum, vice-président de l’Etat des Emirats Arabes Unis, Président du Conseil des ministres, Gouverneur de Dubai.

La cérémonie d’ouverture a été également marquée par la présence du roi Hamad Ben Issa Al Khalifa, souverain de Bahreïn, du président de la République Française, Emmanuel Macron et de son épouse Brigitte Macron, du Président de la république islamique d’Afghanistan, Mohammad Ashraf Ghani, ainsi que de hauts représentants de plusieurs pays du golfe.


Archives de nos articles

Fmt@2020 Copyright