Economie: appréciation de 30,4% du résultat net consolidé de Label’Vie


Au terme d’un premier semestre, marqué notamment par le lancement du concept Gourmet à Casablanca et le développement de 3.200 m² de surface de vente additionnelle, Label’Vie affiche des réalisations satisfaisantes par rapport au 30 juin 2016, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.

A l’occasion de la publication des résultats biannuels du spécialiste de la grande distribution coté en bourse, les analystes financiers mettent en avant une appréciation de 30,4% du résultat net consolidé de Label’Vie à 101,9 millions de dirhams (MDH), pour une marge nette de 2,6%, contre 2,2% au S1 2016.

De même, le résultat net part du Groupe (RNPG) signe un bond de 34% à 89,8 millions de dirhams, recouvrant des intérêts minoritaires qui s’accroissent de 8,7% à 12 millions de dirhams, au moment où les revenus consolidés en hausse de 11,4% en proforma1 s’établissent à 3,93 milliards de dirhams.

Cette évolution s’explique par l’augmentation de 4,2% du volume des ventes des magasins existants au 31 décembre 2015 (à périmètre constant) et la montée en puissance des magasins ouverts en 2016, relève la même source.

Elle est également attribuable aux ventes additionnelles réalisées par les magasins ouverts au 1er semestre de l’année en cours (même si deux points de ventes ont fait l’objet de travaux de reconversion durant cette période), a-t-elle ajouté.

Le poids des charges d’exploitation par rapport au chiffre d’affaires passe de 92,8% au S1 2016, à 91,4% à fin juin 2017, l’excédent brut d’exploitation (EBE) se hisse de 23% à 392 millions de dirhams. De ce fait, la marge de l’EBE par rapport aux ventes gagne 1,2 point à 11,4%, tandis que le résultat d’exploitation, lui, s’élargit de 14% à 209,1 millions de dirhams, pour une marge opérationnelle quasiment stable à 5,3% (+0,1 point). Toujours négatif, le résultat financier ressort, pour sa part, en quasi-stagnation à -55,1 millions de dirhams, contre -54,7 millions de dirhams à fin juin 2016.

De son côté, le résultat non courant réduit significativement son déficit, passant de -3,6 millions de dirhams au S1 2016 à -829,2 mille dirhams (KDH) au 30/06/2017, grâce notamment à la baisse de 64,2% des autres charges non courantes à 2,3 millions de dirhams.

En matière de solvabilité, les analystes financiers soulignent que le ratio dette nette / EBE annualisé diminue légèrement de 0,2 point à 3,4x tandis que celui des charges d’intérêts par rapport à l’EBE ressort en amélioration à 24,3% contre 32,7% en proforma.

Au volet des perspectives, le Groupe entend mener à bien la réalisation de ses objectifs stratégiques aussi bien en termes de performances opérationnelles qu’en termes d’ouvertures de nouveaux points de ventes.

En effet, la deuxième partie de l’année en cours devrait connaître l’ouverture de 10 nouveaux magasins, ont-ils relevé, notant que l’augmentation de capital de 400 millions de dirhams devrait permettre au Groupe de financer ses ambitions en la matière.

Depuis le début de l’année, le titre de l’unique distributeur agroalimentaire coté à la Bourse de Casablanca s’est apprécié de +19,40%, contre une hausse de +35,59% une année auparavant et une progression de +10,34% depuis 2014.

Source: www.telquel.ma


Fmt@2020 Copyright