Archives de nos articles

Travail: en Allemagne, les salaires deviennent transparents


En Allemagne, vous pouvez demander à votre employeur de justifier le montant de votre salaire. Un changement qui bouleverse les habitudes des entreprises.

Depuis juillet 2017, les employés des entreprises allemandes de plus de 200 personnes peuvent savoir sur quels critères leur salaire est fixé, explique la Süddeutsche Zeitung. Ils sont en droit de demander par écrit à leur employeur combien gagnent les salariés de l’entreprise qui occupent des fonctions similaires. Les entreprises sont contraintes de leur répondre dans les trois mois.

Cette nouvelle loi sur la transparence doit permettre aux femmes d’obtenir des salaires identiques aux hommes, à niveau de compétence égal. Les études montrent que les salariées gagnent en moyenne 6 % de moins que leurs collègues masculins pour des emplois comparables.

Des adaptations nécessaires

Les employeurs ont été amenés à revoir leurs grilles de salaires. Près de la moitié des entreprises qui ont fait appel au cabinet de conseil E & Y pour se conformer à la loi ont apporté des changements aux montants des salaires versés. Pour les entreprises de plus de 500 employés, un réexamen des structures salariales est même obligatoire, note le quotidien munichois.

Selon la loi, tous les employés soumis aux mêmes conditions de travail et qui doivent remplir les mêmes tâches doivent recevoir le même salaire. Une rémunération plus élevée est justifiée si la productivité d’un ou d’une salarié(e) est supérieure.

La loi n’empêche pas les inégalités de traitement

Si la mesure assure l’égalité des salaires, elle n’exclut par des différences de revenus, rappelle la Süddeutsche Zeitung. Les rétributions hors contrat, telles que les primes, restent possibles. Pour l’économiste Hagen Lesch, qui travaille à l’Institut de l’économie allemande de Cologne, ces autres formes de rémunération sont nécessaires :

"Si vous voulez embaucher quelqu’un à un moment où le personnel qualifié manque, vous n’avez pas d’autre choix que d’ajouter quelque chose [au salaire]. Cela peut être corrigé à moyen terme, mais ce n’est pas toujours fait.”

Source: www.courrierinternational.com


Fmt@2020 Copyright