Huit milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité


C’est une statistique qui choque. Selon l’association britannique Oxfam, l’écart entre les plus riches et les plus pauvres n’arrête pas de s’accroître.

Dans un rapport publié lundi à l’occasion du forum économique de Davos, on apprend que huit multi-milliardaires possèdent autant que la moitié de la population terrestre, soit 3,6 milliards d’individus. Des chiffres qui restent sujets à la nuance, à cause d’un changement de méthodologie pour réaliser l’étude.

426 milliards d’euros à huit

Parmi ces huit Léviathan, on retrouve sans surprise Bill Gates, Marc Zuckerberg ou encore Warren Buffet. Auquel il faut rajouter, le patron de Zara Amancio Ortega, le magnat mexican des télécoms Carlos Slim, Jeff Bezos d’Amazon, Larry Ellison d’Oracle et Michael Bloomberg. A eux huit, ils pèsent 426,2 milliards d’euros, d’après l’association britannique. Parmi les personnes présentes au forum économique suisse, la fatalité règne. “Il y aura toujours des milliardaires”, a expliqué Manon Aubry, porte-parole d’Oxfam en France, interrogée par franceinfo.

Les inégalités vont en s’accroissant. L’année dernière, il fallait 62 milliardaires pour réunir autant de richesses que la moitié de la population… Pour tenter de rééquilibrer ce duel entre un David anémique et un Goliath boosté à l’EPO, Oxfam réclame d’arrêter de “se focaliser sur le PIB” quand on parle de la richesse d’un État. De quoi indigner Manon Aubry : “Les politiques ne pensent pas à la manière dont la richesse est distribuée en faveur des plus pauvres. Des institutions comme le FMI ou la Banque mondial ont prouvé que la crise des inégalités a un impact sur la croissance. C’est le serpent qui se mord la queue.”

Des chiffres à nuancer

Mais le site de France24 a nuancé ces résultats. Selon eux, la différence entre 2016 et 2017 provient d’un changement de méthodologie. “Oxfam reconnaît avoir procédé à des ajustements pour parer aux critiques, qui avaient déjà été adressées à l’ONG l’an dernier. En appliquant le même calcul que celui retenu cette année, la conclusion du précédent rapport aurait dû être que les neuf personnes les plus riches de la planète possèdent davantage que la moitié la plus pauvre. La situation n’a donc, en réalité, que peu évolué en un an“, écrit le site internet. De plus, c’est le patrimoine qui est prend comme thermomètre de la richesse pour faire ce calcul. Les salaires ne sont donc pas pris en compte dans l’étude.

Source: www.lesinrocks.com


Fmt@2020 Copyright