Île d’Oléron : un traiteur invente les huîtres surgelées à gratiner… Et c’est un véritable succès !

Mis à jour : il y a 4 jours

Des huîtres surgelées prêtes à cuire ? Les aficionados de l'huître crue ne vont pas aimer tant qu'ils n'auront pas goûté ! Pour les autres, c'est une véritable aubaine pour déguster un produit local hors des sentiers battus !



L’île d’Oléron est connue pour ses plages, son pont et ses huîtres… Les huîtres de Marennes sont parmi les préférées des français. Un traiteur de l’île, Laurent Angot décide de commercialiser l’huître sous une forme particulière.


Les puristes qui l’aiment crue avec un peu de citron ou de vinaigre à échalote vont crier au scandale, les autres apprécieront sans doute de pouvoir la déguster autrement. En effet, Laurent Angot proposera désormais des huîtres surgelées à consommer chaudes et gratinées !


Attention cela n’enlève rien à la qualité de ses produits, c’est juste une manière originale de proposer des huîtres !


Installé au Château d’Oléron, le traiteur cuisine chaque jour dans ses ateliers 115 kilos d’huîtres locales, réservées à la congélation. Cela va en surprendre plus d’un et c’est d’ailleurs une première régionale. Aucun ostréiculteur avant lui n’osé franchir le pas de l’huître prête à chauffer ! La recette est simple, une sauce faite de vin blanc, de crème fraîche, d’échalotes, d’ail, de persil et de poivre. Cette sauce recouvre l’huître et sublime le produit une fois passée au four et gratinée.




La surgélation se fait immédiatement après et le conditionnement par boîte de six. Il faut ensuite surgeler rapidement la préparation avant de la conditionner par boîtes de six. La surgélation rapide permet de conserver tous les nutriments et vitamines qu’apportent les huîtres.


Pour le moment ces huîtres prêtes à cuire sont vendues dans les grandes et moyennes surfaces de la région charentaise mais les commandes affluent. Laurent Angot espère bientôt convaincre avec sa toute nouvelle idée…


Un petit tour sur l’île d’Oléron s’impose cet été, afin de déguster (ou du moins d’acheter) cette toute nouvelle huître qui pourrait devenir une spécialité oléronaise de plus !


Source: www.neozone.org

Fmt@2020 Copyright